sommaire

lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-sommaire-summary-news-nouveaux-free


lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-edito-editorial-director-boss-news-nouveaux-free lsd14-magazine-avril-2015-shopping-achat-design-deco-home-house-lifestyle-object-objets-interieur-meuble-ammeublement-centerlsd14-magazine-avril-2015-shopping-achat-high-tech-life-style-design-deco-amazing-apple-samsung-sony-microsoft-lenovo-dell-iphone-ipad-free-nice-good-deal  lsd14-magazine-avril-life-style-design-connect-connected-man-homme-apple-samsung-sony-iphone-ipad-applewatch-googleglass-web-big-data lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-interview-architectes-fluor-agence-tendance lsd14-magazine-avril-2015-chairs-chaises-deco-design-tendance-interieur-maison-home-house-style-shopping-achat-meuble  lsd14-magazine-avril-2015-deco-design-tendance-interieur-report-reportage-cliff-amazing-beautiful-home-maison-swimming-pool-piscine-terrasse-color lsd14-magazine-avril-2015-deco-design-tendance-interieur-report-reportage-undertown-richmond-house-home-maison-amazing-beautiful lsd14-magazine-avril-2015-deco-design-tendance-interieur-report-reportage-house-duk-amazing-beautiful-home-maison-swimming-pool-piscine-terrasse  lsd14-magazine-avril-life-style-design-dossier-objets-cultes lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-interview-designer-tom-company-two-man-experience-tendance lsd14-magazine-avril-2015-shopping-amazing-activity-play-toy-man-adulte-adult-girl-women-friend-free-style-life-sport  lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-report-reportage-house-home-interieur-loft-appartement-lumiere-sur lsd14-magazine-avril-life-style-design-dossier-travel-expatriat-be-world-country lsd14-magazine-avril-2015-deco-design-tendance-interieur-hotel-holiday-report-reportage-vienna-vienne-autriche lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-sport-insolite-amazing-crazy-new-nouveau-experience-tendances lsd14-magazine-avril-life-style-design-dossier-battlefood-agneau-eric-frechon-christophe-marguin-chef lsd14-magazine-avril-2015-crazy-car-amazing-voiture-aero-mobil-fly-jet-furtur-design-move-fast-jump-model-avion lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-playlist-musique-music-new-nouveau-artist-rock-rap-chanteurlsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-carnet-adresse-dreictory-amazing-street-phone-number-mail-web




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Editorial LSD n°14 – Avril 2015

lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-edito-editorial-director-boss-news-nouveaux-free


[soundy button] [soundy title]


edito1_optAmusez-vous!!!

Marre de la routine, “métro, boulot, dodo” ? Vous voulez pimenter votre quotidien ? Vous ne craignez pas le ridicule et vous aimez rire? Alors à votre tour de tester les sports insolites. Plus c’est insensé, plus c’est drôle ! Nager dans la boue, faire un bière pong entre amis, ou encore courir en portant sa compagne, ça existe ! Concours sérieux mais pas trop, les sports insolites se multiplient et font de plus en plus d’émules. Voila un remède à la morosité, et la possibilité, pour une fois, d’être un champion en sport. D’autant que cela peut vous permettre aussi de voyager ! Et oui, un champion de France est un champion du monde en puissance mais attention aux us et coutumes du pays hôtes. Certaines peuvent paraître surprenantes et farfelues. Et bien loin de nos codes. Dans le sujet “Dur dur d’être un expat'”, vous trouverez quelques exemples (indispensables) à prendre en compte avant de partir à l’aventure ! Je vous invite aussi à commenter et proposer les sports insolites auxquels vous participez, les plus drôles seront publiés !!

À vos marques, prêts, postez…!

Maxime Kouyoumdjian-Simonin
Rédacteur en Chef




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


SHOPPING – News

lsd14-magazine-avril-2015-shopping-achat-design-deco-home-house-lifestyle-object-objets-interieur-meuble-ammeublement-center


Banc illusion
Banc illusion 22 22 Édition design

Banc illusion by 22 22 Édition design

À partir de 3245€
Aircell
Aircell Roche Bobois

Aircell by Roche Bobois

Design : Sacha Lakic Prix : NC
Sonia Coloda
Sonia Coloda La fiancée du Mékong

Sonia Colada by La fiancée du Mékong

74,99€
Afillia
Afillia .Exnovo

Afillia by .Exnovo

Design : Alessandro Zambelli Interior Innovation Award 2015 À partir de 500€
Lit Volare
Lit Volare Poltrona Frau

Lit Volare by Poltrona Frau

Design : Roberto Lazzeroni Prix : NC
Amenos
Amenos Cappellini

Amenos by Cappellini

Design : Antonio Facco Prix : NC
Here comes the sun
Here comes the sun DCW Éditions

Here comes the sun by DCW Éditions

Design : Bertrand Ballas Prix sur demande
Nidin
Nidin Fabbricabois

Nidin by Fabbricabois

Design : Mattia Paco Rizzi www.mattiapacorizzi.com Prix sur demande ©Fabbricabois/Florence Joubert
Étagère murale
Étagère murale Avec Ceci

Étagère murale by Avec Ceci

Lanières vendues par lot de 2 39€
Koro
Koro Veronese

Koro by Veronese

Design : Christian Biecher Prix : NC

Par Laurène Delion




LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


SHOPPING – High-Tech

lsd14-magazine-avril-2015-shopping-achat-high-tech-life-style-design-deco-amazing-apple-samsung-sony-microsoft-lenovo-dell-iphone-ipad-free-nice-good-deal


Tomypocket & Tomysmart
Tomypocket & Tomysmart Tomybike

Tomypocket & Tomysmart by Tomybike

Plier, déplier, pédaler...découvrez les nouveaux vélos à assistance électrique pour séniors actifs. À partir de 1300€
Playbuld candle
Playbuld candle Bathroom Graffiti

Playbuld candle by Bathroom Graffiti

Contrôlez la bougie grâce à votre smartphone ou tablette 24,90€
Blub Uno
Blub Uno Blud

Blub Uno by Blud

Tu as l'heure ? Oui dans le tube ! À partir de 250€
Platine TD102
Platine TD102 BigBen

Platine TD102 by BigBen

Emportez partout le son chaleureux de vos vinyles. 74,90€
Philips 9100
Philips 9100 Philips

Philips 9100 by Philips

Un téléviseur ambilight 4 côtés, ultra-plat avec Android. Prix conseillé : 2 600€
Collection Home Smart
Collection Home Smart IKEA

Collection Home Smart by IKEA

La première collection IKEA avec chargeur de téléphone & tablette intégré. De 4,99 à 108,90€
Foobot
Foobot

Foobot

Un objet connecté qui prend soin de la qualité de notre air intérieur. 199€
aHead
aHead Kreafunk

aHead by Kreafunk

Une petite touche rétro, des couleurs douces, un design élégant : soyez funk ! 48,10€

Par Laurène Delion




LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


LIFESTYLE – Les objets de l’Homme connecté

lsd14-magazine-avril-life-style-design-connect-connected-man-homme-apple-samsung-sony-iphone-ipad-applewatch-googleglass-web-big-data

Les indispensables de l’homme connecté
De nos jours, le monde et les populations sont interconnectés via la grande toile du Web. La technologie progresse, forçant l’Homme à s’adapter et à vivre avec son temps. Les innovations apparaissent à un rythme effréné et se répandent sur les linéaires. Voici les objets que l’homme connecté se doit d’envisager.


L’ordinateur :

lsd-14-lifestyle-objets-connectes-ordinateur

Le précurseur de l’ère numérique ! C’est l’outil indispensable de l’homme connecté, qu’il soit de bureau ou portable. Il y stocke son travail, son agenda, ses documents personnels et bien sûr la musique et les films qu’il a téléchargé…illégalement. Couvert de stickers en tout genre ou bien préservé dans son état d’origine, l’ordinateur reste l’outil principal de l’homme d’aujourd’hui.


Le smartphone :

lsd-14-lifestyle-objets-connectes-smartphone

Il n’est jamais loin, toujours à porter de main. Il fait partie intégrante de nos vies. À lui seul, il nous permet de rester en contact quasi permanent avec amis et famille, et d’organiser notre vie jour après jour. De toutes les couleurs imaginables ou recouvert d’une coque extravagante, il représente notre personnalité et nos goûts. La pire phrase q’un féru de smartphone peut entendre : « Vas-tu me lâcher ce f…cking téléphone ?!! »


Le lecteur MP3 :

lsd-14-lifestyle-objets-connectes-lecteur-mp3

Chacun sa playlist ! La révolution Mp3 a permis à tous d’intégrer la musique à son train-train quotidien, histoire d’y apporter une note plus enjouée. On peut créer une playlist différente pour chaque activité. La marche du matin s’en trouve améliorée et les périodes d’attentes dans les transports en commun se font moins longues. Emporter ses chansons préférées partout avec soi, c’est la beauté du Mp3.


Le casque et les écouteurs :

lsd-14-lifestyle-objets-connectes-ecouteurs

Pour profiter au maximum de la musique, d’une série ou d’un film, les écouteurs et les caques audio sont des indispensables ; le meilleur moyen de s’immerger complètement dans une atmosphère sonore. Les casques audio offrent une qualité sonore incomparable et les écouteurs misent, quant à eux, sur la discrétion. À glisser sous vos vêtements pour ne pas s’emmêler dans le fils ! Un seul inconvénient : quand c’est trop fort tout le monde sait que vous écoutez les 2be3 !


La tablette :

lsd-14-lifestyle-objets-connectes-tablette

Terminé les journaux et les livres ! Avec une tablette, c’est tout une bibliothèque que l’on trimballe dans son sac. On ne passe plus une dizaine de minutes à tourner une page d’un journal trop grand ou trop fragile pour éviter qu’il se déchire. Un bon bouquin peut maintenant se savourer autrement qu’au coin du feu. La tablette est un condensé de technologie misant sur l’efficacité, en rassemblant les qualités de l’ordinateur et du smartphone.


La montre connecté :

lsd-14-lifestyle-objets-connectes-montre

Dernière innovation, la montre connectée se définie comme un smartphone miniature doté d’un bracelet. On est loin du temps où les montres donnaient seulement l’heure. Équipées pour certaine d’une caméra et/ou d’un appareil photo, elles sont à la pointe de la technologie. Toutes les possibilités d’un smartphone dernier cri, réunies dans une montre design. C’est avec beaucoup d’humour que l’on voit de plus en plus de personne parler à leur poignet… Les agents secrets des temps modernes.


R.I.P.

Dû à l’émergence de technologies de plus en plus avancées et innovantes, certains objets, autrefois indispensables au quotidien, sont de moins en moins utilisés au fil des années. Pire : Ils sont oubliés. Le stylo, le livre, le journal et le bloc de papier sont les reliques de l’âge de pierre ! Ils sont les oubliés et les délaissés de l’ère numérique. L’Homme d’aujourd’hui voue un véritable culte aux nombreux gadgets et autres innovations technologiques qui lui permettent d’en faire moins. Il recherche sans cesse des moyens pour se faciliter la vie. La technologie s’empare de notre quotidien. « Sauve qui peut ! », diront certains, mais le progrès ne s’arrête jamais.


                                                                                                                                                                  Par William Maury




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


FLUOR, une agence d’architecture détonante

 lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-interview-architectes-fluor-agence-tendance

Deux cerveaux à 800 km, l’un est de culture alsacienne, Hervé Schneider, l’autre s’est nourri au soleil de la Méditerranée, Guillaume Avenard. Cette distance est devenue leur mode de fonctionnement. La formule fête ces 10 ans cette année. Elle a pour nom FLUOR !

Une agence qui sent le dentifrice ?
G . A. : « C’est un nom que nous avons trouvé dès notre première collaboration. FLUOR, c’est court et c’est un mot qui existe dans toutes les langues. Cette molécule n’a rien à voir avec notre milieu. Justement, ça interpelle. Mais, plus encore, c’est son aspect ‘’cheval de Troie’’ qui nous a conquis : Le fluor est un composant du dentifrice et on l’associe à quelque chose de propre, bien blanc, un peu comme Hervé et moi qui présentons bien et n’effrayons personne. Mais le fluor peut être violent, il est dans la composition de la bombe atomique, c’est un élément ultra réactif, capable de faire fondre l’éprouvette dans laquelle il se trouve. Et cela nous ressemble aussi : ”propres sur nous”, sympathiques, certes, mais nous pouvons devenir rugueux. Nous avons des convictions, celles de nos audaces. Alors nous pouvons passer pour prétentieux, fous, agités. Car nous défendons nos projets ».

lsd-14-architecture-fluor-musuem-van-gogh-2
Fondation Van Gogh – Arles

À feuilleter, le catalogue des réalisations de l’agence : la fondation Van Gogh d’Arles, la maison de l’enfance à Drulingen, la villa Jalle dans le Vaucluse, la base de loisirs balnéaires de Colmar-Houssen, le théâtre antique d’Arles, le premier indice de la bicéphalie de ses fondateurs est surtout géographique..
G.A. « Hervé est installé à Strasbourg, moi, en Avignon. À l’origine, nous devions nous retrouver en Alsace. Mais nous avons été rattrapés par la technologie : nos échanges verbaux par téléphone, puis par fax, ont lieu désormais, par écran interposé. Skype et tous les autres gadgets de geeks sont arrivés pour nous permettre de travailler à distance. La contrepartie, c’est que nous devons être rapides, systématiques. On dessine vite, on écrit vite, on crée la 3D vite ».

FLUOR est donc une agence au corps extensible, surmonté de deux têtes et animé de dizaines de bras, un peu à l’image d’un dieu indien ?
G.A. « Notre bicéphalie est une réalité difficile à saisir pour beaucoup, mais, heureusement pas pour tous, comme nous l’a confié Christian Lacroix en visitant la maison de l’enfance à Drulingen. En découvrant les lieux, il a compris que le regard croisé à distance pouvait être une marque de fabrique ».

Ni Avenard, ni Schneider, mais FLUOR, une agence qui brasse des projets différents, en refusant toute spécialisation ?
G.A. « Nous avons besoin de liberté, notre démarche ne doit pas être contrainte, pas plus que la réponse que nous apportons. Notre attitude a été confortée par Norman Foster lorsqu’il a visité la fondation Van Gogh. Lui aussi a reconnu ‘’ne pas se spécialiser parce que tout est bon à prendre’’. C’est aussi pour cela que nous ne travaillons pas seuls, que nous sollicitons des artisans [cf. la fabrication de l’incroyable origami en bois de chêne dans la villa Jalle], et des artistes [lcf. la subtile installation de verres colorés conçue par l’artiste suisse Raphaël Hefti pour la fondation Van Gogh]. D’ailleurs, actuellement, nous travaillons sur un studio photo, des logements de grands luxe et des habitations économes en énergie ».

lsd-14-architecture-fluor-maison-jalle-6
Villa Jalle – Vaucluse

Vous avez bien des limites ?
G.A. « Pas de limite à la question du projet, surtout pas celle de l’apprentissage auquel nous sommes toujours ouvert. Nos projets sont aussi intellectuels que physiques (on les construit, on ne les confie pas à un maître d’œuvre), et cela nous nourrit. Par exemple : descendre dans un vide-sanitaire ou grimper à 15 mètres de hauteur, ce sont des actions que l’on fait sans rechigner. Bien au contraire, ce sont des réalités dont il ne faut pas s’éloigner ».

À quoi ressemblent vos séances de travail ?
G.A. « Nous nous racontons des histoires, jusqu’à les trouver cohérentes. Nous passons ensuite à l’écriture, avant de dessiner. De la même façon que l’on écrit un scénario, puis un story-board avant de passer au tournage d’un film, nous éprouvons notre récit avant de nous lancer dans la spatialisation. Notre démarche initiale n’est pas intellectualisée ; nous avons juste l’exigence d’un résultat ».

Que pensez-vous de votre métier ?
G.A. « L’architecture est un cheminement, un parcours qui n’est pas éphémère. Il est important de faire autre chose que du bâtiment. Nous sommes dans le long terme, pas dans la mode ou dans l’obsolescence. À FLUOR, nous n’avons pas d’écriture prédéfinie parce que nous ne refaisons jamais deux fois le même projet. Nous ne sommes pas des inventeurs, mais nous voulons surprendre. L’architecture est aussi un univers qui permet de très belles rencontres avec des gens qui ont un vrai savoir-faire, un amour des matières. C’est ce qui fait l’humanité des éléments que nous mettons en place ».

Avez-vous vous une matière prépondérante ?
G.A. « Nous avons besoin de toucher, de sentir, de respirer. On trouve beaucoup de bois dans les réalisations de FLUOR. La résille sur la maison de l’enfance a nécessité un kilomètre de mélèze de Sibérie. La structure origamique de la villa Jalle : plus de 80 panneaux de chêne pour 90m² d’élévation, assemblés dans le sens de la fibre du bois pour obtenir un mouvement ascendant et une attraction vers les arêtes de l’objet. Nous n’avons aucun a priori. Nous avons alterné aluminium et mélèze pour les murs du théâtre antique d’Arles, nous emploierons de la tôle pliée pour le studio photo… ».

 

lsd-14-architecture-fluor-base-loisir-2
Base de loisirs balnéaires – Colmar-Houssen

Et l’écologie dans tout ça ?
G.A. « Nous essayons de jouer pleinement notre rôle de conseil sur la question environnementale. Mais nous ne sommes pas thermiciens. En revanche, nous y sommes extrêmement sensibles. La fondation Van Gogh en est un bon exemple. À l’époque du concours, en 2009, nous n’avions aucune obligation environnementale. Mais c’est là où notre bicéphalie a joué, car l’Alsace est en avance dans ce domaine. Nous avons effectué un diagnostic d’infiltrométrie par caméra thermique. Le résultat nous a poussés à changer une grande partie des menuiseries de la partie à rénover ».

Avez-vous une envie particulière à tester dans un de vos prochains projets ?
G.A. « La récupération de matériaux. Mais vous en dire plus est encore impossible… ».

Un projet un peu fou ?
G.A. « Dessiner des maisons reproductibles, à l’image d’une collection de prêt-à-porter… ».

Par Mireille Mazurier




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


SHOPPING – Chaises

lsd14-magazine-avril-2015-chairs-chaises-deco-design-tendance-interieur-maison-home-house-style-shopping-achat-meuble


Suzie
Suzie Les Gambettes

Suzie by Les Gambettes

À partir de 140€
AlfredCovo
AlfredCovo Homology

AlfredCovo by Homology

240€
Princess of Love
Princess of Love Slide

Princess of Love by Slide

280€
Raw
Raw Muuto

Raw by Muuto

Design : Jens Fager Prix moyen : 350€
Loop
Loop Rodet

Loop by Rodet

Design : Fred Rieffel 150€
Tripp Trapp
Tripp Trapp Stokke

Tripp Trapp by Stokke

Chaise de bébé évolutive 179€
Tour Eiffel
Tour Eiffel Acrila

Tour Eiffel by Acrila

990€
WM
WM Woodmood menuiserie créative

WM by Woodmood menuiserie créative

Design : Mathieu Camillieri 240€
Osso
Osso Portobello/La boutique

Osso by Portobello/La boutique

Design : Erwan et Ronan Bouroullec À partir de 695€
Flex
Flex Estampille 52

Flex by Estampille 52

340€

Par Laurène Delion




LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


REPORTAGE : The Cliff House – Dakar

lsd14-magazine-avril-2015-deco-design-tendance-interieur-report-reportage-cliff-amazing-beautiful-home-maison-swimming-pool-piscine-terrasse-color


[soundy button] [soundy title]


En voyant cette maison accrochée à la falaise, Maxime Le Forestier aurait pu faire un remix de son tube des année 70. La Cliff House est une villa spectaculaire, magique et mystérieuse. Elle surplombe l’océan Atlantique depuis Dakar, sur le site historique d’un ancien bunker de la Seconde Guerre Mondiale. En exploitant les vestiges du passé, SAOTA et AA Interiors imaginent une villa atypique et aquatique.

lsd-14-report-dakar-sow-house-atlantic-ocean-7

Sous ses lignes contemporaines, derrière l’intensité de son blanc et de ses nuances de bleu, la Cliff House compose l’histoire au présent en conservant dans ses murs, une partie du bunker datant de l’époque de la Seconde Guerre Mondiale. À l’intérieur : un cinéma ouvert sur un bassin. Le bassin, la piscine à débordement, l’océan Atlantique…l’eau délimite les contours de la propriété. Les frontières s’affinent, s’effacent. Le dedans et le dehors se confond et se mêle. Au-dessus du cinéma, la vie s’organise en L, et en transparence, autour de la piscine et du jardin…et jusque au vide. L’ambiance est à l’équilibre, aux matières chaudes et texturées, au bois, au granit, à l’acier et au marbre. L’architecture de SAOTA et le design de AA Interiors subliment l’espace intérieur avec une décoration en trois dimensions, lumineuse, teintée bois, voluptueuse et lisse.

L’angle, entre les salons et la cuisine, est habillé avec un impressionnant escalier circulaire vêtu d’acier et de granit blanc. Derrière cet imposant édifice, le garage, propre et ordonné, expose les véhicules comme des œuvres d’art. « Partout dans la villa, les objets d’art modernes créent une intention résolument contemporaine » explique Mark Rielly de AA Interiors. Le vitrage des plafonds des salons, et au-dessus de l’escalier, ajoute à la transparence et à la modernité.

L’espace nuit s’octroie la hauteur de l’étage pour observer la ligne de l’horizon. Avec sa terrasse, la suite parentale surplombe et pointe son nez vers l’océan. La salle de bains, avec douche extérieure, préfère l’intimité rassurante d’un jardin privé.

L’œil circule librement, entre tant de beautés, dans cette grande villa de plus de 1000 m², l’océan en unique panorama. Folie des grandeurs, luxe et opulence ! L’architecture déborde vers l’extérieur, créant ainsi un espace couvert et connecté devant la piscine, devant l’océan…encore et toujours. La brise réveille, le mouvement de l’océan rythme la décoration et structure l’architecture.

lsd-14-report-dakar-sow-house-atlantic-ocean-3

Par Laurène Delion




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Les objets cultes

lsd14-magazine-avril-life-style-design-dossier-objets-cultes

Jamais démodés, les objets cultes traversent les époques de générations en générations. Remis au goût dans des coloris à la mode, les objets cultes habillent les intérieurs de nos maisons, de la chambre au salon en passant par la cuisine et le garage, ainsi que les salles des restaurants, des bars ou des musées de la capitale et des bourgades de France et de Navarre.


lsd-mag-14-objet-culte-iconique-design-pen-stylo-bic-blue-bleu-write-ecriture-ecrire-capuchon-bille-writing-color-new-icon
Stylo BiC

Parmi les indémodables : le Rubik’s Cube, la girafe Sophie, le stylo BiC, le tabouret diabolo tam-tam d’Henry Massonnet, le mange-disque… Il y en a tant d’autres : le skateboard et le canapé convertible. À part les jouets, ce sont les ados qui, finalement, raffolent des objets du passé. Car les couleurs pop plaisent à l’humeur. La mode des années 70’ avec ses tracés arrondis, se connecte à la génération Y. Les objets cultes, ou « iconiques » sont les témoins de nos générations. Inscrits dans l’inconscient collectif, ces objets dont l’influence esthétique caractérise nos sociétés, nous définissent en tant qu’être humain. « Un objet, un meuble va traverser les époques dès lors qu’il marque une sorte de rupture conventionnelle en se détachant des archétypes commerciaux. L’objet s’installe ainsi dans un référent populaire, signant à la fois une culture et une communauté » explique le bureau de tendances Nelly Rodi. À mi-chemin entre l’art et la science, à la croisée de l’utile et l’agréable, les objets cultes traduisent les envies design des uns, quand ils piquent la nostalgie de nos ainés. Car derrière l’histoire et le dessin, l’objet n’a pas toujours été culte. Le culte de l’objet naît d’un processus engagé par la communication. N’est pas culte qui veut !

lsd-mag-14-objet-culte-iconique-design-tabouret-tool-tamtam-chaise-branex-chair-color-new-icon-1
Chaise A – Tolix

Qu’est-ce qu’un style BiC sinon un stylo ? Et le Vespa, n’est-il pas seulement un scooter ? C’est pareil pour Sophie la girafe…fabriquée artisanalement depuis plus de 50 ans. Cette petite girafe en caoutchouc est l’exemple parfait. Sophie est venue bousculer le règne du chat, du chien et du cheval. À l’époque, l’enfant jouait avec des figurations d’animaux domestiques ou familiers issus du monde de la ferme. Et c’est tout ! Née alors Sophie la girafe, la première figuration exotique sur le marché du jouet pour bébé. La différence a payé, mais les mamans ne s’y trompent pas : Sophie n’est pas qu’une vulgaire girafe en caoutchouc. Sophie est l’alliée des premières poussées dentaires de bébé. Bébé ne pleure plus ! Et un bébé qui ne pleure plus (ou moins), c’est le rêve de toutes les mamans, non ? Ni une ni deux, les mamans se rencontrent au parc…ça discute au parc. On se rassure, on partage son expérience, on s’échange les bonnes idées ! Bref, ça s’appelle le « bouche à oreille ». Voilà comment Sophie la girafe est devenue culte ; du berceau de vos parents à celui de vos futurs enfants.

Le secret ? Le bon timing ! L’objet doit plaire, être utile, accessible… Sans cesse réinterprétés, ces objets visionnaires et universels sont devenus de véritables icônes. Ne cessant de répondre à nos besoins, améliorant ou facilitant notre quotidien, les objets cultes sont tout à la fois ; esthétiques, fonctionnels et techniques. Dotés parfois de considérations économiques, et de plus en plus de considérations environnementales, ces objets, dont nombreux ouvrages font l’éloge, sont « cultes » pour des motifs qui, souvent, échappent à la raison. Car en définitive, la recette miracle n’existe pas. Le phénomène est aléatoire, principalement soutenu par des paramètres subjectifs. Pourtant, de nos grands-parents à nos futurs petits-enfants, l’empathie pour ces objets là ne cessera d’exister. « Les objets sont des repères. L’avenir fait peur car on a l’impression d’être privé de liberté. D’ailleurs, on observe une certaine lâcheté créative d’où la tendance rétro ! On aime le côté usé des objets, on leurs demande d’avoir une âme, un passé, une histoire…. Le design est marqué par un retour aux « trente glorieuses », symboles de liberté et période de l’émergence et de l’âge d’or du design. Après les « trente piteuses », la tendance est au mix & match, à l’ethnique, au folklorique, au classique chic…et un certain goût pour l’expérimental. On est dans le remix, c’est dans ces années là que l’on a créée la notion d’iconique ou de culte ».

Moderniser pour satisfaire les générations futures, les objets, tout comme la mode, se font et se défont à l’aube des nouvelles tendances dans un cercle infini de créations.

 

lsd-mag-14-objet-culte-iconique-design-tabouret-tool-tamtam-chaise-branex-chair-color-new-icon
Tabouret Diabolo TamTam – Branex

Par Laurène Delion

 




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Les sports insolites

lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-sport-insolite-amazing-crazy-new-nouveau-experience-tendances

Qui n’a jamais voulu créer son propre sport ? Inventer ses propres règles ? Il n’y a pas que le foot, le rugby, le basket et le tennis dans la vie ! Véritable phénomène dans certaines parties du monde, les sports originaux, insolites et totalement fous, se répandent. Du rugby dans l’eau, du football sur un vélo : oui, ça existe. Car “sport” peut également rimer avec “folie”.


Le Chess-boxing :

lsd-14-lifestyle-sport-insolite-chessboxing-startégie-gants-duel-echec-boxe-échiquier-ring-short-torse-poing

Taper sur son adversaire comme un forcené jusqu’à devenir tout rouge n’est plus la priorité ! Le pari du chess-boxing : associer l’intense réflexion d’une partie d’échec et l’intensité physique des rounds de boxe, deux disciplines ayant une importante composante stratégique. Le duel se déroule en six rounds d’échecs et cinq de boxe, réalisés en alternance. Comme le disent les plus érudits, le combat n’est pas seulement affaire de violence !


Le tchoukball :

lsd-14-lifestyle-sport-insolite-tchoukball-amazing-ballon-balle-nike-saut-extension-trampoline-salle-indoor-shoes

Inventé par un médecin suisse, qui travaillait sur les traumatismes liés au sport dans les années 1960, le tchoukball est un sport à faible risque, sans affrontement direct. Joué sur un terrain de handball avec un trampoline et une balle, c’est le sport idéal pour les frileux ! De plus, il n’y a pas besoin d’être une lumière pour pouvoir jouer : faire rebondir la balle sur le petit trampoline, ce n’est pas la mer à boire ! Un simple exercice de coordination “œil-main”. Avis aux amateurs !


La course de mascottes :

lsd-14-lifestyle-sport-insolite-course-mascotte-football-obstacle-peluche-animaux-symbole-déguisement-hippodrome-bouculade

Il n’y a rien de plus beau que de courir pour ses couleurs…en mascotte de son club de foot préféré ! Tous les ans, le Mascot Grand National réunit les mascottes des clubs de football anglais pour une course de folie sur l’hippodrome de Surrey en Angleterre. 200 mètres de parcours ponctué d’obstacles et de rivalité légendaire ! Les mascottes se bousculent et se rentrent dedans, entraînant chutes sur chutes pour la plus grande joie des spectateurs ! La devise est « Pousse toi de la que je m’y mette ! »


 

Le lancer de menhirs :

lsd-14-lifestyle-sport-insolite-lancer-menhir-tradition-force-bretagne-fête-concours

Vous pensez manier les menhirs aussi bien qu’Obélix ? Ce sport est fait pour vous ! La ville de Guerlesquin, dans le Finistère, accueille tous les premiers jeudis du mois d’août le Championnat du monde de lancer de menhirs. Une fois repu de sangliers et, surtout, en buvant la potion magique, les participants des tous les âges se retrouvent pour le concours. Un hommage sportif aux irréductibles Gaulois crée par Goscinny et Uderzo ! Y sont fous ces bretons !


Le porté d’épouse :

lsd-14-lifestyle-sport-insolite-portée-épouse-course-duo-force-technique-compétition-finlande-obstacle-eau

Envie de faire du sort en couple ? Pas de problème avec le porté d’épouse ! Porter sa femme le long d’un parcours long de 253 mètres constitué de sable, de bitume et d’herbe, tout en contournant plusieurs obstacles, est un bon moyen de renforcer sa relation de couple. Les techniques de portée n’obéissent à aucune règle précise : chacun son style, chacun son chemin ! Le poids de la partenaire doit être de 49 kilos minimum. Si elle pèse moins, elle doit s’alourdir en portant un sac à dos, si elle pèse plus, vous ne dites rien et vous courez !


Le roller derby :

lsd-14-lifestyle-sport-insolite-rollerderby-chute-glisse-trio-roller-protection-casque-maquillage-étoile-combat-course-piste

Les femmes aussi savent se défouler ! Grâce au roller derby, sport d’équipe de contact se pratiquant sur des patins à roulettes, elles se déchaînent sur la piste de forme ovale habillées en mini short moulants. Les hommes sont aux anges : baston et pin-up au menu. Le but du jeu est de réussir à dépasser les joueuses adverses sans se faire projeter au sol ni éjecter de la piste. Presque tous les coups sont permis et le combat est féroce ! La règle officieuse : pas vue, pas prise !


Le bière-pong :

lsd-14-lifestyle-sport-insolite-bière-pon-balle-table-gobelet-alchool-jeu-soirée-championnat-

Le jeu des soirées alcoolisées ! Le jeu s’est répandu dans le monde à une vitesse fulgurante. Il suffit d’une vingtaine de gobelets en plastique posés sur une table et d’une balle de ping-pong et le tour est joué. À plusieurs ou seulement à deux, il y a toujours moyen de s’amuser en jouant au bière-pong. Il n’y a aucune règle officielle. À vos gobelets ! Prêt ? Jusqu’à trop soif sans suive !


La natation dans la boue :

lsd-14-lifestyle-sport-insolite-natationboue'tuba-lunette-eau-course-natation-nager-tranchée-départ-boue-herbe

Déjà que la natation classique était assez difficile, la natation dans la boue, une discipline qui, en plus de couvrir de boue les nageurs, demande plus d’effort physique. Les participants font un aller-retour de 110 mètres dans une tranchée remplie d’une eau opaque et boueuse. Le seul inconvénient : aucune technique de nage classique n’est autorisée, rendant les courses drôles à regarder. On a peut-être l’air stupide mais la boue c’est bon pour la peau !


Par William Maury




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]