LOFT : Denis Krasikov – Lumière sur…

lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-report-reportage-house-home-interieur-loft-appartement-lumiere-sur


[soundy button] [soundy title]


Nous voyageons jusqu’en Russie, dans un appartement situé à Murmansk. L’inspiration suisse  se marie très bien avec les principes du design scandinave : parquet en bois vieilli, murs blancs et touches métalliques. L’industriel, le moderne et le design ne font plus qu’un dans cet appartement.

lsd14-loft-denis-krasikov-russia-russie-murmansk-design-white-original-romantique-elegant-appartement-appartment-07

Commençant par dessiner des tellières, des cubes et des cylindres en 3D, Denis Krasikov se lance par chance dans le design architectural. Il commence par dessiner l’appartement d’un ami. S’inspirant de livres et des travaux d’autres professionnels, il s’engage en tant qu’auto-entrepreneur et impose son propre style, pour que ses créations soient attractives et mémorables. Cet appartement est l’une de ses créations.

lsd14-loft-denis-krasikov-russia-russie-murmansk-design-white-original-romantique-elegant-appartement-appartment-11

Mélangeant le moderne et l’industriel, cet appartement réussi à dégager une certaine élégance. Les touches métalliques disposées de-ci, de-là n’empêchent en aucun cas, le lieu d’être chaleureux et accueillant. Le parquet en bois vieilli ajoute la touche chaleureuse et le blanc étalé sur le mur accentue la simplicité et la modernité de l’endroit. La cuisine étant entièrement en métal pourrait faire opposition à la décoration du reste de l’appartement, elle mélange au contraire le style industriel de la cuisine et le style moderne et pur du salon pour aboutir en quelque chose de surprenant attractif et bien agencé.

lsd14-loft-denis-krasikov-russia-russie-murmansk-design-white-original-romantique-elegant-appartement-appartment-02

Une autre idée originale de Denis Krasikov se trouve dans l’éclairage de l’appartement. Où de nombreuses ampoules à différentes longueurs pendent vers le sol. Ce décor apporte un éclairage design et contemporain, et habille les plafonds de l’appartement. Mélanger efficacité et design est le meilleur moyen d’avoir un excellent résultat. Les grandes baies vitrées laissent entrer la lumière du jour. Le résultat éblouissant, souligne la pureté de l’endroit. Dans la chambre, les ampoules sont placées dans des bouteilles en verre, l’effet ajoute une touche de beauté et d’originalité. La chambre…tout cet appartement me donne l’impression d’être dans une scène romantique d’un film américain. Et vous ?

Par Alexis Noreils




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Editorial LSD n°13 – Mars 2015

lsd13-magazine-mars-2015-edito


[soundy button] [soundy title]


edito1_optNaruto,  Akira,  Ichigo  Kurosaki…

Qui n’a jamais rêvé d’incarner son personnage ou son héros préféré ? Ou de revêtir une armure ? C’est une tendance plus qu’affirmée qui a déferlée depuis quelques années et qui ne cesse de faire des émules : les cosplays. LSD vous emmène dans les coulisses des motivations de ces grands enfants passionnés. C’est vrai qu’on peut se poser la question de comprendre pourquoi et d’ou vient l’envie d’incarner, par le costume, le maquillage, la coiffure et l’attitude, son personnage favori. S’agit-il d’un retour en enfance, comme lorsqu’on enfilait le costume de cow-boy, d’Ulysse 31 ou de Mario ? Ou est-ce un refus de grandir et de vouloir rester un enfant dans ces moments de retrouvailles entre manga addict ? Laissons ces projections à Psychologie Magazine ! Nous à la rédaction, on adore. Venez et laissez-vous envahir par cet univers dejanté. Et qui sait, peut-être que cela vous donnera-t-il envie d’enfiler un masque…

Maxime Kouyoumdjian-Simonin
Rédacteur en Chef




LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


REPORTAGE : Loft Factory

 lsd13-magazine-mars-2015-loft-reportage


[soundy button][soundy title]


Cette ancienne usine de cacahuètes est devenue un exemple de réhabilitation. Fruit du travail et de l’imagination d’Adra Bataille, cette designer d’intérieur transforme l’espace en loft, véritable cocon de sa vie de famille.

lsd-13-loft-adra-bataille-2

Le bâtiment dispose d’un volume qui appelle à la réflexion et provoque l’envie d’y imaginer un lieu à vivre. Cette ancienne usine de cacahuètes avait déjà été transformée en loft par le précédent acquéreur . Les nouveaux propriétaires ont décidé de détruire entièrement le loft afin de le transformer et d’y ajouter un niveau auparavant inexistant. C’est le challenge qu’a dû relever Adra Bataille, en charge du projet de réhabilitation de A à Z, de la composition des volumes à la décoration finale. L’objectif était clair : rendre le loft plus vivant, chaleureux et confortable en dynamisant et en offrant de nouvelles ambitions au grand volume d’origine. Base de réalisation de ce projet, le niveau supérieur habille et rythme l’ensemble du loft. Ce plateau fonctionnel a offert la surface nécessaire à la création d’une grande suite parentale et des chambres à coucher à l’opposé. Et un bureau au centre.

La chambre parentale est séparée du dressing et de la salle de bains par une cloison créée sur-mesure avec niches de rangements recto-verso. Dans cet espace parental, le blanc s’étend sur les murs, le sol et le mobilier pour offrir sa clarté. Le mur séparatif affiche une teinte gris taupe pour se démarquer. Ouverte mais dissimulée, la salle de bains est équipe d’une baignoire en îlot et d’un espace douche. Le mur en pavé de verre sépare la douche pour créer l’intimité nécessaire. Quand utilité et style s’associent, le résultat est garanti ! Des passerelles offrant de superbes vues de l’habitation permet de réunir les espaces.

En contrebas, le salon offre un espace chaleureux, empreint de convivialité. En signature, le rouge corail apporte la vie et la touche de couleur éclatante. L’habillage de la cheminée contemporaine en aluminium fait écho quand son feu fournit les tonalités rougeoyantes. Surélevées, la cuisine et la salle à manger surveillent l’espace de vie depuis un podium; un parti pris architectural et technique qui permet de dissocier les zones sans rupture visuelle. Avec ses façades laquées gris bleu cohérentes avec l’ambiance chromatique du loft, la cuisine s’affiche dans un esprit contemporain .

 lsd-13-loft-adra-bataille-1

Témoin du passé, la charpente métallique d’origine a été conservée, et apporte un certain cachet. Ses lignes métalliques poursuivent leur chemin jusque sur le patio, brouillant ainsi les frontières entre le dedans et le dehors. Entièrement vitré, cet espace extérieur devient le nouvel espace à vivre.

Chaleureux, ouvert sur lui-même et intime, ce loft est un exemple d’agencement maîtrisé et de modernité.

Par William Maury




LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Reportage : French Touch à Rio

lsd12-loft-french-touch-rio


[soundy button][soundy title]


Le sable, la mer bleue, le soleil et l’ambiance brésil… Le cabinet d’architecture et de design House In Rio nous dévoilent un loft luxueux à la vue spectaculaire sur la plage de Copa Cabana !

Embarquement pour Rio de Janeiro, la Ville Merveilleuse, accompagné de l’architecte français Jean-Luc Boucharenc où un appartement de 540m² à la vue imprenable sur Copa Cabana nous attend. Le cabinet brésilien d’architecture et de design House In Rio rénove, en 2007, un bâtiment datant des années 50 dans un style minimaliste et chaleureux grâce à des matériaux naturels. Trois chambres, trois salles de bains, un sauna et un séjour de 220m² totalement ouvert, forment un bâtiment exceptionnel sur 16 piliers qui offrent de la hauteur aux pièces de vie. Une vue à couper le souffle sur une des plages les plus célèbres du monde habille l’intérieur de cet appartement. En effet, avec 16m de fenêtres dans le séjour et du sol au plafond, il est reconnu comme un des plus beaux bâtiments de la ville par le marché immobilier de Rio.

lsd-12-report-loft-copacabana-livingroom-2

Ce bâtiment idéalement situé représente l’âge d’or de Rio de Janeiro : les années 50.

Les matériaux naturels sont privilégiés pour adopter un style minimaliste et un look original dans une ambiance loft, vacances et plage. Le ciment ciré pour le sol et les murs plonge l’appartement dans une atmosphère sobre et moderne. La décoration intérieure reste elle aussi dans un style naturel avec du bois brésilien, des feuilles de bananier, du sisal, du jonc de mer et bien d’autres matériaux ; le mobilier est réalisé en grande partie par Jean-Luc Boucharenc. Comme cette chaise longue en lianes séchées et feuilles de bananier tressées, une pièce unique réalisée exclusivement pour ce loft et dans laquelle la relaxation se fait face à la mer. L’absence de cloisons dans le séjour permet une circulation fluide entre les espaces.

La démesure des espaces permet aux habitants de profiter de plusieurs salons : vue sur la plage de Copa Cabana installé sur des poufs originaux ou bien dans de confortables canapés qui aspirent à la convivialité, toutes les ambiances sont présentes. Des panneaux de bois coulissants viennent séparer le séjour du reste de l’appartement, permettant ainsi de moduler les espaces à la convenance des occupants. Le mobilier est réalisé sur mesure pour s’adapter parfaitement aux dimensions extravagantes du loft, « des meubles standards auraient été perdu dans l’espace » ajoute Jean-Luc Boucharenc.

”L’appartement

La partie nuit reste dans la même ambiance que les pièces de vie de l’appartement. Pour passer des vacances détente, l’architecte cultive un style classique, naturel et épuré qui aspire au bien-être. De grandes ouvertures sont présentes pour maintenir un lien fort avec le paysage environnant. Les chambres sont agrémentées de grands miroirs qui exploitent l’espace et la luminosité au maximum ainsi que des plantes vertes pour correspondre au style naturel de l’appartement. L’espace a été pensé en fonction de l’extérieur, qui fait la décoration et l’âme de l’appartement.

Par Charlotte Dron




lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


De l’usine au loft…

lsd11-usine-loft

Direction Milan, ses défilés de mode, sa vie nocturne, ses monuments et sa cuisine. Buratti + Battiston Architects nous emmène à Busto Arsizio, à 40km au nord de la capitale économique ditalienne, où une ancienne usine de textile des années 50 est rénovée pour accueillir une famille de quatre personnes, avide de grands espaces.



03Comment gérer l’espace surdimensionné tout en faisant entrer un maximum de lumière dans la maison ? Voilà le point de départ de la rénovation de ce bâtiment industriel. Avec des matériaux classiques et contemporains et toujours dans les tons blancs, cette maison de 630m² prend des allures de loft tendance. Du sol en béton poli jusqu’à la mezzanine perchée au-dessus du séjour, cette maison n’a rien de conventionnel et dissimule dans chaque pièce un élément atypique ou insolite.

09Et cette originalité est présente dès l’entrée. Des éléments rotatifs en ébène nous accueillent avec penderie, bibliothèque et miroir. Cette séparation avec le séjour nous laisse apercevoir toute la longueur de l’habitation à travers la lumière rouge acidulée de la cloison en résine de l’escalier. De l’autre côté de ces éléments, nous découvrons un grand salon blanc où trône un immense canapé familial dans un design sobre.

02

Les murs blancs sont nus, et de larges ouvertures apportent la luminosité à la pièce. L’ambiance est zen, calme et reposante. Seul élément coloré, un puits de lumière multicolore qui vient inonder le salon. La façade du séjour donnant sur le patio est entièrement vitrée, ce qui permet à la famille de profiter de la luminosité et de la chaleur du soleil. Du mobilier simple et contemporain habille l’espace, toujours dans des tons blancs et neutres à l’exception d’un fauteuil rouge qui guide le regard à travers la pièce.

Le mur rayé dans le style de Paul Smith, le styliste préféré des propriétaires, vient séparer la salle à manger du reste du séjour. La cuisine se joint au séjour après une porte en verre vert laqué. Dans un style moderne et fonctionnel, l’îlot central permet à la famille de manger tranquillement, dos au soleil du patio. Cette cuisine toute en longueur vient se glisser derrière le patio et conduit à la suite parentale.

08
Les grandes baies vitrées apportent de la luminosité au loft grâce au patio qui relie les pièces de vie entre elles. Il crée un espace de convivialité et maintien un lien intérieur/extérieur dans toute l’habitation. Il accueille une piscine entourée d’une grande terrasse en bois et nous emmène également vers l’espace bien-être du loft.

Un sauna et une salle de gym nous attendent de l’autre côté du patio pour un moment détente. La caractéristique design de cet espace ?

Un mur rouge qui attire l’œil et donne mouvement et rythme à la pièce, toujours ouverte sur le patio par de grandes baies vitrées coulissantes. La seule pièce qui ne communique pas directement avec le patio est la suite parentale. Cette coupure vient préserver l’intimité du couple, dans un design sobre et un ameublement minimaliste. La salle de bains est à l’image de cette ambiance neutre avec comme seul élément de décoration une bande en ardoise noire qui longe le mur jusqu’au dressing.

La hauteur sous plafond offerte dans le séjour a permis de créer une mezzanine au-dessus de l’entrée. Une « boîte », pour reprendre l’expression des architectes, donnant sur le salon par de grandes ouvertures, pouvant être fermées par des panneaux de bois coulissants. L’étage est décrit comme le « royaume des enfants » par les architectes.

11
L’espace vient se scinder en deux pour offrir une intimité et une indépendance à chacun d’eux. Deux salles de bains trouvent leur place, l’une jaune et l’autre verte, ce qui en fait la particularité. Un balcon aménagé en bibliothèque permet de profiter de l’ensoleillement des baies vitrées du salon et vient illuminer l’étage.

16

Texte : Charlotte Dron – Photo : Andrea Martiradonna