REPORTAGE : The Cliff House – Dakar

lsd14-magazine-avril-2015-deco-design-tendance-interieur-report-reportage-cliff-amazing-beautiful-home-maison-swimming-pool-piscine-terrasse-color


[soundy button] [soundy title]


En voyant cette maison accrochée à la falaise, Maxime Le Forestier aurait pu faire un remix de son tube des année 70. La Cliff House est une villa spectaculaire, magique et mystérieuse. Elle surplombe l’océan Atlantique depuis Dakar, sur le site historique d’un ancien bunker de la Seconde Guerre Mondiale. En exploitant les vestiges du passé, SAOTA et AA Interiors imaginent une villa atypique et aquatique.

lsd-14-report-dakar-sow-house-atlantic-ocean-7

Sous ses lignes contemporaines, derrière l’intensité de son blanc et de ses nuances de bleu, la Cliff House compose l’histoire au présent en conservant dans ses murs, une partie du bunker datant de l’époque de la Seconde Guerre Mondiale. À l’intérieur : un cinéma ouvert sur un bassin. Le bassin, la piscine à débordement, l’océan Atlantique…l’eau délimite les contours de la propriété. Les frontières s’affinent, s’effacent. Le dedans et le dehors se confond et se mêle. Au-dessus du cinéma, la vie s’organise en L, et en transparence, autour de la piscine et du jardin…et jusque au vide. L’ambiance est à l’équilibre, aux matières chaudes et texturées, au bois, au granit, à l’acier et au marbre. L’architecture de SAOTA et le design de AA Interiors subliment l’espace intérieur avec une décoration en trois dimensions, lumineuse, teintée bois, voluptueuse et lisse.

L’angle, entre les salons et la cuisine, est habillé avec un impressionnant escalier circulaire vêtu d’acier et de granit blanc. Derrière cet imposant édifice, le garage, propre et ordonné, expose les véhicules comme des œuvres d’art. « Partout dans la villa, les objets d’art modernes créent une intention résolument contemporaine » explique Mark Rielly de AA Interiors. Le vitrage des plafonds des salons, et au-dessus de l’escalier, ajoute à la transparence et à la modernité.

L’espace nuit s’octroie la hauteur de l’étage pour observer la ligne de l’horizon. Avec sa terrasse, la suite parentale surplombe et pointe son nez vers l’océan. La salle de bains, avec douche extérieure, préfère l’intimité rassurante d’un jardin privé.

L’œil circule librement, entre tant de beautés, dans cette grande villa de plus de 1000 m², l’océan en unique panorama. Folie des grandeurs, luxe et opulence ! L’architecture déborde vers l’extérieur, créant ainsi un espace couvert et connecté devant la piscine, devant l’océan…encore et toujours. La brise réveille, le mouvement de l’océan rythme la décoration et structure l’architecture.

lsd-14-report-dakar-sow-house-atlantic-ocean-3

Par Laurène Delion




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Reportage : Undertown Richmond

lsd14-magazine-avril-2015-deco-design-tendance-interieur-report-reportage-undertown-richmond-house-home-maison-amazing-beautiful


[soundy button] [soundy title]


Quand on pense à une maison en Australie, on pense plutôt à la maison en bois sur la plage, au beau gosse surfeur et van Volkswagen en second plan. Pourtant, cette maison réalisée par l’agence Newline Design à Melbourne détourne ces images d’Epinal, et nous livre une version moderne de l’habitat Melbournais. Jon Mikulic, designer moderniste, dessine et réalise ce projet, pour un résultat simple, pure et ouvert sur l’extérieur.

De prime abord, le revêtement de cette maison, avec deux différents styles de briques, on pense plutôt aux maisons de Manchester, qui malgré le mérite de leur existence, n’ont pas un charme renversant. Mais avec l’apport de touches de couleurs à quelques endroits, l’effet est assez surprenant et agréable.  La grande façade en brique donne un côté brut à la maison. L’autre partie, un peu plus petite, mais plus esthétique, ajoute un contraste intéressant.

lsd14-maison-undertown-richmond-piscine-pool-open-ouvert-colorée-colorful-art-mikulic-02

Les différentes touches de couleurs, le rouge et le noir, apportent à la maison un côté contemporain, design et attractif. Quant au blanc, c’est la pureté et la simplicité. La terrasse est une ode à la détente plus propice à la coupe de champagne et sushis qu’au barbecue. Elle apporte à la maison de la sérénité, et ce coté chic qui se retrouve à l’intérieur. Simple et esthétique, elle est composée d’une piscine, type couloir de nage, entourée d’une plage de piscine équipée d’un pont où est posé un transat pour un petit moment de détente.

lsd14-maison-undertown-richmond-piscine-pool-open-ouvert-colorée-colorful-art-mikulic-04

À l’intérieur, les pièces à vivre sont orientées vers le jardin au sud pour gagner en luminosité et favoriser l’esprit dedans-dehors.

lsd14-maison-undertown-richmond-piscine-pool-open-ouvert-colorée-colorful-art-mikulic-07

Ces ouvertures permettent à l’intérieur de bénéficier aussi, du chauffage passif qu’amène la chaleur naturelle du soleil. Pour la déco intérieure, c’est le blanc qui prédomine sur les murs, ce qui renforce cette notion de luminosité. Les nombreux tableaux habillent les murs pour accessoiriser l’ensemble par des touches de couleur en harmonie avec le mobilier. Notamment avec le sofa de couleur rouge, le meuble jaune qui s’accordent avec les peintures. Le jeux des  contradictions coloristiques se poursuit avec la cuisine ouverte dont le rendu plutôt sombre mais élégant tranche avec le séjour. Le lien se fait alors par le plan travail semblable à une œuvre d’art.

Finalement, cette maison n’a rien à envier aux maisons de la côte. Elle se veut facile à vivre dans sa conception tant les espaces sont parfaitement adaptés aux modes de vie des propriétaires. Contemporaine, confortable, élégante et chic, avec cette maison, on se prend à réver de vivre en ville!

Par Alexis Noreils




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]

 

LSD N°14 : Tom’s Company

lsd14-magazine-avril-2015-lifestyle-design-deco-architecture-interview-designer-tom-company-two-man-experience-tendance

Voici une collection loufoque, originale et remplie de vie. Celle de deux designers allemands : Arno Mueller et Thomas Hoffmann. Une collection de mobiliers et d’objets décoratifs, pleine de couleurs et de joies de vivre qui apporte bonheur et enthousiasme à notre quotidien.

lsd-mag-14-toms-company-arno-tom

Tout a commencé lors d’une catastrophe : le 11 septembre 2001. Cet événement fut marquant pour le monde entier, des milliards de personnes étaient en état de choc. L’artiste Tom Hoffmann, avec ses premiers « drags » qu’il offrait en tant que cadeau à ses proches, voulait réveiller leur optimisme et leur joie de vivre. C’est comme ça que les « Tom’s Drags » sont nés.

lsd-mag-14-toms-company-renard-3

Le lancement a bien-sûr était difficile à quelques moments. Heureusement, cette collection respirant originalité et singularité, embellie toujours notre vie de tous les jours car dès le début, elle a inspiré « fascination » chez beaucoup de personnes.

lsd-mag-14-toms-company-glasses

Mobilier et objets aux multiples couleurs, allant de simples statuettes au fauteuil ou encore à la table basse. Les « Tom’s Drags » fabriqués entièrement à la main, ont pour but d’être uniques et originaux mais surtout de vivifier la vie de chacun.

lsd-mag-14-toms-company-renard-2

Pourquoi ces créations ont-elles des chaussures ? Étrange, non ? Les designers considèrent que la chaussure est un symbole de personnalité, d’individualisme, et c’est ce qu’ils veulent transmettre dans chacune de leurs créations. Ils sont pratiquement humains ces TOM’S DRAGS !

lsd-mag-14-toms-company-encens

Mais pourquoi doit-on les appeler les « Drags » ? Drag a en effet plusieurs significations, en premier temps, cela concerne les hommes portant des vêtements de femmes, les Drag Queens ; des travestis se mettant à l’honneur et fêtant la vie à tue-tête ! Dans le monde automobile, ce sont des petites voitures retapées, qui roulent à une grande vitesse. Mais « to drag » en anglais signifie également « respirer profondément ».

lsd-mag-14-toms-company-renard-1

Pour ainsi dire, les « Drags » symbolisent l’individualisme et l’énergie à l’état pur. C’est une source d’enthousiasme et d’inspiration. TOM’S DRAGS veut rompre le conformisme rigide des règles qui attristent et assombrissent notre quotidien, TOM’S DRAGS veut refléter les points positifs de la vie, c’est de la bonne humeur !

C’est chouette, dingue, c’est abordable et branché !



Par Alexis Noreils




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Sommaire

lsd13-magazine-mars-2015-sommaire


lsd13-magazine-mars-2015-edito lsd13-magazine-mars-2015-shopping-nouveautes-deco-tendances-objets-designlsd13-magazine-mars-2015-shopping-couleurs-deco-tendances-objets-design
lsd13-magazine-mars-2015-shopping-high-tech lsd13-magazine-mars-2015-interview-designer-727-sailbags-2 lsd13-magazine-mars-2015-street-art-rue
lsd13-magazine-mars-2015-maison-reportage-m2-house-2 lsd13-magazine-mars-2015-dossier-deco-papier-peint lsd13-magazine-mars-2015-reportage-arizona-maison
lsd13-magazine-mars-2015-reportage-montagne-chalet lsd13-magazine-mars-2015-loft-reportage lsd13-magazine-mars-2015-interview-architecte-regis-botta
lsd13-magazine-mars-2015-reportage-hotel-saint-barthelemy lsd13-magazine-mars-2015-dossier-deco-trocantes-depots-ventes-pratique lsd13-magazine-mars-2015-dossier-cosplay-costume-fan-geek-nerd
lsd13-magazine-mars-2015-crazy-car-mercer-cobra-retro lsd13-magazine-mars-2015-battle-chef-food-2 lsd13-magazine-mars-2015-playlist

 lsd13-magazine-mars-carnet-adresse


lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style





 

LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Editorial LSD n°13 – Mars 2015

lsd13-magazine-mars-2015-edito


[soundy button] [soundy title]


edito1_optNaruto,  Akira,  Ichigo  Kurosaki…

Qui n’a jamais rêvé d’incarner son personnage ou son héros préféré ? Ou de revêtir une armure ? C’est une tendance plus qu’affirmée qui a déferlée depuis quelques années et qui ne cesse de faire des émules : les cosplays. LSD vous emmène dans les coulisses des motivations de ces grands enfants passionnés. C’est vrai qu’on peut se poser la question de comprendre pourquoi et d’ou vient l’envie d’incarner, par le costume, le maquillage, la coiffure et l’attitude, son personnage favori. S’agit-il d’un retour en enfance, comme lorsqu’on enfilait le costume de cow-boy, d’Ulysse 31 ou de Mario ? Ou est-ce un refus de grandir et de vouloir rester un enfant dans ces moments de retrouvailles entre manga addict ? Laissons ces projections à Psychologie Magazine ! Nous à la rédaction, on adore. Venez et laissez-vous envahir par cet univers dejanté. Et qui sait, peut-être que cela vous donnera-t-il envie d’enfiler un masque…

Maxime Kouyoumdjian-Simonin
Rédacteur en Chef




LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


REPORTAGE : Montanum – Paradis alpin

 lsd13-magazine-mars-2015-reportage-montagne-chalet


[soundy button][soundy title]


Un plaisir pour les yeux ! Ce chalet offre une architecture unique et une décoration splendide. Cela donne envie d’y passer ses vacances…

La station de sport d’hiver de Courchevel 1550 accueille ce chalet mitoyen nommé Montanum. Le chalet s’étend sur 184m2. La façade extérieure est entièrement composée de bois de bardage d’anciens chalets. Afin de conserver une continuité et de transmettre ce cachet unique, le bois a également été utilisé pour habiller l’intérieur, reprenant ainsi les couleurs et les ombres qui définissent le caractère exceptionnel de la façade de ce chalet. Unique dans sa conception.

lsd-13-reportage-chalet-montanum-5

Composé de trois niveaux d’habitation, le chalet offre, à chaque étage, une vue imprenable sur les Alpes. Avec un accès immédiat aux pistes, il dispose également d’un parking privatif en rez-de-chaussée et d’une « ski room ». Un sous-sol complet peut être aménagé au choix en home cinéma, sauna ou salle de sport.

La décoration intérieure habille en contemporain style “chalet” chic. Chaises de designers, sofas et coussins confèrent une touche de modernité et de confort, auxquels vient s’ajouter la convivialité recherchée par les amateurs des séjours à la montagne. La pièce principale, entièrement ouverte, est située tout en hauteur au troisième et dernier niveau. La charpente et les poutres permettent l’accueil d’un vaste séjour et d’une magnifique cheminée en acier corten rouge oxydé. La cuisine, quant à elle, accueille un plan de travail en marbre Sud-Africain.

Les quatre chambres à coucher ont fait l’objet d’une attention particulière. Trois d’entre elles, dont la chambre principale, se trouvent au premier niveau. La quatrième suite qui s’installe au rez-de-chaussée bénéficie tout de même d’une vue grandiose sur les montagnes. Un charmant panorama. Dotée de prestations haut de gamme, chaque chambre possède sa propre salle de bains et de vastes placards. Montanum, un chalet de montagne typique de la région, qui accueille ses occupants dans une atmosphère chaleureuse, plein de confort et d’esthétisme.

lsd-13-reportage-chalet-montanum-7

Par William Maury




LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


REPORTAGE : Loft Factory

 lsd13-magazine-mars-2015-loft-reportage


[soundy button][soundy title]


Cette ancienne usine de cacahuètes est devenue un exemple de réhabilitation. Fruit du travail et de l’imagination d’Adra Bataille, cette designer d’intérieur transforme l’espace en loft, véritable cocon de sa vie de famille.

lsd-13-loft-adra-bataille-2

Le bâtiment dispose d’un volume qui appelle à la réflexion et provoque l’envie d’y imaginer un lieu à vivre. Cette ancienne usine de cacahuètes avait déjà été transformée en loft par le précédent acquéreur . Les nouveaux propriétaires ont décidé de détruire entièrement le loft afin de le transformer et d’y ajouter un niveau auparavant inexistant. C’est le challenge qu’a dû relever Adra Bataille, en charge du projet de réhabilitation de A à Z, de la composition des volumes à la décoration finale. L’objectif était clair : rendre le loft plus vivant, chaleureux et confortable en dynamisant et en offrant de nouvelles ambitions au grand volume d’origine. Base de réalisation de ce projet, le niveau supérieur habille et rythme l’ensemble du loft. Ce plateau fonctionnel a offert la surface nécessaire à la création d’une grande suite parentale et des chambres à coucher à l’opposé. Et un bureau au centre.

La chambre parentale est séparée du dressing et de la salle de bains par une cloison créée sur-mesure avec niches de rangements recto-verso. Dans cet espace parental, le blanc s’étend sur les murs, le sol et le mobilier pour offrir sa clarté. Le mur séparatif affiche une teinte gris taupe pour se démarquer. Ouverte mais dissimulée, la salle de bains est équipe d’une baignoire en îlot et d’un espace douche. Le mur en pavé de verre sépare la douche pour créer l’intimité nécessaire. Quand utilité et style s’associent, le résultat est garanti ! Des passerelles offrant de superbes vues de l’habitation permet de réunir les espaces.

En contrebas, le salon offre un espace chaleureux, empreint de convivialité. En signature, le rouge corail apporte la vie et la touche de couleur éclatante. L’habillage de la cheminée contemporaine en aluminium fait écho quand son feu fournit les tonalités rougeoyantes. Surélevées, la cuisine et la salle à manger surveillent l’espace de vie depuis un podium; un parti pris architectural et technique qui permet de dissocier les zones sans rupture visuelle. Avec ses façades laquées gris bleu cohérentes avec l’ambiance chromatique du loft, la cuisine s’affiche dans un esprit contemporain .

 lsd-13-loft-adra-bataille-1

Témoin du passé, la charpente métallique d’origine a été conservée, et apporte un certain cachet. Ses lignes métalliques poursuivent leur chemin jusque sur le patio, brouillant ainsi les frontières entre le dedans et le dehors. Entièrement vitré, cet espace extérieur devient le nouvel espace à vivre.

Chaleureux, ouvert sur lui-même et intime, ce loft est un exemple d’agencement maîtrisé et de modernité.

Par William Maury




LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Shopping : Nouveautés

Ilsd12-shopping-nouveautes


Préface
Préface Gauthier

Préface by Gauthier

Gauthier présente PREFACE, sa bibliothèque/rangements en chêne. Un meuble astucieux à composer deux casiers doubles Bleu lunaire et un casier Simple Curry. Made in France [1656€]
Graphik#1
Graphik#1 Emmanuelle Legavre

Graphik#1 by Emmanuelle Legavre

Des envies de voyages ? Bel imaginaire avec cette commode en chêne massif laqué, ses motifs graphiques et ses poignées en cuir végétal naturel. Design Emmanuelle Legavre. Fabrication artisanale française. [Collection Graphik#1 - 2100€ - en vente au showroom El Paris]
Pebble
Pebble H&H

Pebble by H&H

Comme aucune autre, la table d’appoint Pebble de chez H&H pour décorer et déposer. [Diamètre 56 cm - 119€]
Coussins
Coussins Lounge Fabrics

Coussins by Lounge Fabrics

Des coussins et des plaids 100% expressifs by Lounge Fabrics. En tweed ou flanelle brodé, finition velours. [Collection DIXIT : à partir de 39,90€]
Suspensions
Suspensions Zephyr&Co

Suspensions by Zephyr&Co

Suspensions Zephyr&Co pour réveiller nos intérieurs endormis. Revêtement en percaline. Créations imaginées par Sophie Agathe Remy. Made in France. [Existe en diamètre 40, 50 et 55 cm - À partir de 180€]
Cape
Cape Moustache

Cape by Moustache

CAPE, comme une silhouette mi-animale, mi-végétale by Moustache. Design : Constance Guisset [Prix : NC]
Tabouret
Tabouret FR66

Tabouret by FR66

So french le tabouret avec son véritable béret basque by FR66. Design : Stefania di Petrillo & Godefroy de Virieu. [À partir de 180€]
Fede
Fede Hamilton Conte Paris

Fede by Hamilton Conte Paris

Bientôt : le fauteuil Fede inspiré des années 60 by Hamilton Conte Paris. Piètement disponible en bois, fer émaillé ou stainless steel. [PRIX]
Proplamp
Proplamp Teeuwen & Zwiers

Proplamp by Teeuwen & Zwiers

Inspiré d'un journal que l'on froisse, Proplamp est une lampe à modeler à l'infini. Design : Margje Teeuwen & Erwin Zwiers. [À partir de 333€]
Canapé
Canapé Bond

Canapé by BOND

Canapé by BOND : L'élégance en version 2 places. Piètement en bois de chêne massif. [Tissu : Lauritzon Peche - 1099€]

Par Laurène Delion




lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Shopping : Miroir mon beau miroir

lsd12-shopping-mirroir


Bolet
Bolet Reine Mère

Bolet by Reine Mère

Un dernier coup de d'œil avec Bolet by Reine Mère. Design : Maxime Abela - Made in France. [Dim. petit modèle : P87mm, diamètre 66mm / Dim. grand modèle : P98mm, diamètre 66mm - 26,50€]
Éon
Éon Maisonnée

Éon by Maisonnée

Décor ou miroir, Éon emprunte les écailles de l'armure du Chevalier qui porte son nom. Et ses couleurs s’inspirent de la ramure d’oiseaux, touraco, martin-pêcheur, francolin... Design by Audrey Belin - Collection Maisonnée [285€]
Convexe
Convexe Ochre

Convexe by Ochre

Miroir ou fenêtre sur le monde ? Tout un mystère avec "convexe" by Ochre. [Dim. : à partir de 80cm de diamètre x H10cm - À partir de 4703,40€]
Ice Cream Mirror
Ice Cream Mirror EO

Ice Cream Mirror by EO

La gourmandise avec l'Ice Cream Mirror by EO. Design : Tor Servé & Nicole Vitner Servé. [Dim. H57xL22cm - 160€]
Modeste
Modeste Hartô design

Modeste by Hartô design

À la fois miroir, porte-manteau et vide-poche, Modeste se prête au jeu du meuble d’appoint. Disponible en sorbet fraise, jaune citron ou vert pastel. Design : Pauline Gilain & Pierre-F Dubois. [Dim. : L45xH77,5cm - 260€]
Conservatoire
Conservatoire Maison du Monde

Conservatoire by Maison du Monde

Les moulures toujours au goût du jour avec "Conservatoire", un miroir en résine doré by Maison du Monde. À poser au sol ou sur une cheminée. [Dim. : H153xL85cm - 279,90€]
Vizcaya
Vizcaya Hamilton Conte Paris

Vizcaya by Hamilton Conte Paris

Vizcaya, le miroir graphique by Hamilton Conte Paris. Peinture dorée sur bois massif. [Dim. : 80x80 cm - 832€]
Edge
Edge EPI Luminaires

Edge by EPI Luminaires

Objet lumineux ! Miroir Edge en résine blanche by EPI Luminaires. [Dim. : 93x150cm - 666€]
Obel
Obel Bonaldo

Obel by Bonaldo

Légèrement incliné et à la forme trapézoïdale, OBEL repose sur une fine structure en bois. Structure disponible en bois laqué opaque blanc, noyer, frêne naturel ou brossé gris anthracite. Design : Roberto Paoli [Dim. : H188xL75xP10 à 20 cm - 1070€]
Prestige
Prestige super-ette

Prestige by super-ette

« Telle un illusionniste, le "Prestige" va tromper votre perception en utilisant le ‹truc› de l’anamorphose : de face, c’est un miroir circulaire classique, mais déplacez vous un peu et il révèle une deuxième fonction, un pli de bois, support pour déposer vos petits objets ». Design : Fanny Dora. [490€]

Par Laurène Delion




lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Reportage : House P – Allemagne

lsd12-reportage-house-p


[soundy button][soundy title]


« P » comme Philipp. « Philipp » comme « Philipp Architekten »… Et « House P » pour mettre un nom sur cette contemporaine « Glass & White ». La villa est située sur les hauteurs d’une petite montagne d’Allemagne du Sud, à Waldenburg.

La villa surplombe la vallée de Waldenburg. Les grands arbres de la propriété de 800 m² encadrent naturellement ce large panorama. Ils délimitent les contours et freinent les lignes élancées de la villa. Car c’est une villa sans courbe, une villa ultra contemporaine que dessine l’agence Philipp Architekten. Le toit est plat, les murs sont blancs, les lignes se rencontrent…

lsd-12-report-house-p-germany-14

House P n’est pas un cube parfait. L’étage déborde, le rez-de-chaussée creuse, le garage déforme et la terrasse entoure. Les perceptions sont confuses ; intéressantes. Le blanc accompagne le mouvement. Il est la modernité, la fraîcheur, le luxe, le calme. Et il y a l’incroyable transparence. Elle supporte l’intime tout en se préservant. Côté rue, le garage empêche les regards et l’arbre censure la vue.

lsd-12-report-house-p-germany-11

À l’intérieur, tout est lumineux. Tout est privé. Car Philipp Architekten imagine une boite en bois. C’est la cuisine. Dans le prolongement de la table à manger, elle s’impose au cœur du séjour. Ni ouverte, ni fermée, on la traverse ou on la contourne. L’escalier trouve sa naissance dans son profil.

 lsd-12-report-house-p-germany-7

Au-dessus, les quatre chambres d’enfants partagent une salle de bains. Devant, le large couloir transforme sa longueur en espace de jeux et de rangement. Le mobilier intègre autant l’architecture que la décoration. L’idée de la boite en bois réapparaît dans la suite parentale.

De bas en haut, l’orme et le chêne structurent l’aménagement intérieur tout en apportant les effets « déco » et « bien-être » attendus des grandes contemporaines « Glass & White ».

Par Laurène Delion




lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Dossier – Couleur & Ambiance

lsd12-dossier-couleur-ambiance-tendance2

Couleur & Ambiance
Les tendances automne-hiver 2016-2017

L’humeur sert à la créativité, à une nature chic, excentrique et onirique. Fantasque et fantastique. En réaction à une période austère, l’agence conseil en tendance, style & innovation PeclersParis raconte nos intérieurs de demain autour de deux idées majeures :

  • L’importance de réinjecter de l’imaginaire et de la « Haute Créativité » avec des esthétiques riches : du glamour flamboyant extraverti à la périodicité onirique, en version couture, folk ou nature, et les versions kitsch fantaisistes ou psychédéliques.
  • La quête d’une vie plus essentielle et plus douce se renforce mais avec la nécessité de l’enrober de sentimental, de charme et d’artisanat issu des quatre coins du monde pour nourrir de nouvelles histoires.

lsd-12-couleur-architecture-marie-pierre-servantie-2

Les couleurs 2016-2017

L’automne-hiver 2016-2017 laisse deviner un « nouveau langage esthétique ». C’est ce besoin de nature dans nos intérieurs qui se matérialise encore davantage. « Les souvenirs de voyages se mêlent aux réalisations créatives et aux reliques familiales pour créer de nouvelles ambiances éclectiques, riches et sentimentales. Du chic esthète à l’accumulation kitsch, les folklores s’épurent ou s’enchevêtrent et les artisanats de toutes époques et origines se déploient en version plus ou moins luxe » explique Cécile Rosenstrauch, Directrice du pôle Maison & biens de consommation. Les ambiances s’affirment par de nouvelles palettes graphiques. Des plus épurés aux plus théâtralisés, nos intérieurs réinventent les codes classiques de la décoration ton sur ton, black&white, so girly et vintage. La tendance est à la couleur profonde : les orangés savoureux, les ultras bleus, les châtains verdis et les verts brumeux. PeclersParis annonce le renouveau du bordeaux et du gris.

lsd-12-couleur-ambiance-griotte

  • Sensuelle et gourmande, la palette des « Griottes concentrées », – c’est ainsi que l’appelle PeclersParis -, touche à un segment de style encore plus contemporain. Au côté du brun, les griottes tranchent en douceur nos grands intérieurs. Le mariage délicat des deux coloris complète les décors bois et réchauffe les ambiances épurées. En peinture ou en textile, les griottes aiment nos murs autant que le volume de notre mobilier. Et il semblerait bien qu’elles viennent colorer et remplacer nos wenge.
  • Du gris aux « cendrés rosés »: le gris reste la couleur star de nos décorations. Les gris colorés, et notamment les cendrés rosés, viendront apporter un peu de douceur dans ce monde de brutes. Appréciés pour leur discrète féminité, les rosés cendrés séduisent les décors de nos chambres autant que ceux de nos pièces à vivre. Et demain : nos jardins et nos autos.

lsd-12-couleur-ambiance-orange

  • Les « orangés savoureux » : du corail aux oranges solaires. Ce sont eux qui vont réveiller notre déco’. Ce coktail gourmand de vitamines, multi-supports et multi-matières, égaye nos cuisines, nos salons et tout le mobilier urbain. L’idée ? Avec les gris, les beiges et dans nos univers neutres, les orangés préfèrent la petite touche en couleurs signalétiques.

lsd-12-couleur-ambiance-bleu

  • Les « ultras bleus »: le bleu n’est pas, n’est plus seulement la couleur de l’été et des maisons de vacances. Le bleu franc, plutôt que les cyans et les violets, opère en total look autant qu’en petite touche. S’il a déjà commencé à habiller nos chambres les plus audacieuses, il habillera demain les murs de nos entrées et de nos salons. En grandes hauteurs et avec le bois, les bleus gagnent en profondeur, en force, en richesse et en design. Coup de cœur !

lsd-12-couleur-ambiance-chatain

  • Les « châtains verdis » et les « verts brumeux »: richesse & sophistication. Les châtains verdis prennent la suite des bruns moutardés. Plus chics et plus cosy, ils se rapprochent des couleurs présentent dans nos forêts. C’est LA couleur textile de la saison par excellence. Les verts brumeux sont plus précieux et quelques peu mystérieux. Ce sont des coloris incertains et changeants. Car la lumière s’amuse des surfaces et des contours de notre mobilier. Ce camaieu de nature renouvelle le minéral et aime amoureusement le béton de nos intérieurs contemporains.

Les ambiances 2016-2017

« Nature onirique » : du rêve à la réalité, de la réalité au rêve

« La volonté de se reconnecter aux éléments, qui s’exprimait via une esthétique authentique ou minérale minimaliste, laisse sa place à la nécéssité de réinjecter une part de rêve et d’imaginaire dans la nature pour s’évader du quotidien : entre douceur et étrangeté, romantisme sombre et préciosité délicate, monde animal et végétal s’enrichissent d’une dimension onirique et retrouvent leur pouvoir fantasmatique. »

Parmi les ambiances à venir, certains décors s’installent, quand d’autres reviennent sur le devant de la scène. Le « hispter », c’est l’idée d’une ambiance poussée à l’extrême. Un onirisme viril ! C’est un salon de tatouage comme on les aime, avec du métal cabossé, poli, brossé et troué… Avec des pièces chinées et détournées dans un esprit « terroir » bien pensant.

Dans un esprit masculin encore, PeclersParis voit le duo sombre et fumé comme « the new black » des intérieurs contemporains.

L’ambiance « manoir gothique » reste dans cette ambiance obscure et mystique. C’est un tableau à la fois bestiaire et fleuri. Très opulent. Masculin / féminin. Les intérieurs sombres sont sans aucun doute les plus complexes à apprivoiser. Pour une décoration sans fausse note et longue durée, tournez-vous vers un designer d’intérieur.

À l’opposé, le « boudoir organique » est LE décor féminin des prochaines saisons. La poésie est assurément au rendez-vous. Trop rose, trop doré, trop irisé, trop…maison de poupée. Difficile à envisager en dehors des salons de thé. Décidément, on préfère la finesse des boudoirs « Ladurée ».

Mais cette nature onirique repose avant tout sur le principe des contrastes entre le romantisme et l’étrange, l’animal et le végétal, etc. L’automne-hiver 2016-2017 revient ainsi avec des ambiances afro-chics à la Indiana Jones. Vivant avec son temps, l’explorateur moderne s’amuse du chic et du choc : les marbrés, les textiles à effet, les fossiles et les squelettes devinés. L’humeur sera à la sobriété, avec une préférence attendue et partagée pour les versions adoucies : murs blancs, teintes claires…

« Classicisme créatif » : du classique à l’excentrique, de l’excentrique au rassurant

« Le besoin de ré-ancrage qui s’incarnait depuis plusieurs saisons dans un retour à des codes et à des esthétiques rassurantes évolue cette saison vers un classicisme plus créatif jusqu’à l’excentricité, qui répond à un décor croissant de déstandardisation et d’affirmation de soi : glamour et préciosité, audace et opulence… C’est le retour d’un esprit « artiste décorateur » inventif et décomplexé, pour avertis extravertis ».

Ce classicisme créatif s’en va du baroque excentrique au bling bling sulfureux en passant par des décors amusés du cartoon au design allusif, évasé et arrondi des années 60’/70’ et aux graphismes elliptiques et bi-color des années 80’. De la villa art déco’ hollywoodienne à la galerie pop, nos intérieurs de demain vont oser des décors francs en total look avec un esthétisme poussé à l’extrême, mesuré par une certaine retenue dans les lignes et les contours du mobilier. 2016-2017 nous conduit vers les velours, les chinoiseries florales. Ou vers des ambiances aristo-romantiques. La fleur reste à l’honneur avec une intensité du trait, de la matière et de la couleur. Autre décor : les rectangles et les losanges, et par-dessus tout : l’abstrait. L’or et le léton s’invitent également à la tête des tendances à venir…

lsd-12-couleur-ambiance-gold

La maxime bien connue d’Antoine Lavoisier « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », définit parfaitement l’humeur des tendances à venir. 2016-2017 : nouveau langage esthétique !

Par Laurène Delion




lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Reportage : Contempory Home

lsd12-reportage-contempory-home


[soundy button][soundy title]


Un véritable écrin de bois qui nous laisse découvrir une oasis de fraîcheur. Avec cette villa, l’agence Roth Architecture cultivent les rêves et les aspirations.

Sydney, ville portuaire et capitale de la Nouvelle-Galles du Sud en Australie, l’opéra, les plages blanches idylliques, sa baie magnifique et ses falaises spectaculaires… Un décor de carte postale pour tous les voyageurs. C’est sur la rive nord qu’une famille pose ses valises ; dans une villa aussi classique que contemporaine.

Dans le bush australien, une villa confortable et design, à l’architecture à la fois traditionnelle et contemporaine.
lsd-12-report-loft-contempory-home-sydney-livingroom-2
Seule touche de couleur du séjour : le tapis bleu qui le délimite de l’espace repas/cuisine.

La visite démarre par un jardin luxuriant qui protège la maison de la rue. Aux pieds de quelques marches en béton, l’entrée se fait par une grande porte en bois australien. Nous découvrons alors deux espaces. Côté nord, les pièces à vivre nous plonge directement dans une ambiance apaisante, détente et bien-être. Séjour, salle à manger et cuisine trouvent leur place dans un grand espace au style neutre, totalement ouvert sur l’extérieur par de grandes baies vitrées qui laissent entrer la lumière. Les sols en béton ciré et la clarté des pièces créent une énergie unique et augmentent les volumes. Le blanc domine la pièce et le bois vient contraster en apportant chaleur et convivialité. L’espace à vivre est confortable, agréable et cosy, il appelle à la détente et au plaisir d’une vie sereine.

Côté sud, donnant sur le jardin, on trouve une buanderie et un salon TV. De manière plus intime, ce salon invite à des heures de farniente avec un home cinema et des canapés moelleux. Un grand escalier revêtu de bois australien nous conduit à l’étage. Quatre chambre et une salle de bains familiale se répartissent l’espace dont deux suites avec dressing et salles de bains. Les deux chambres côté sud apportent une intimité aux occupants alors que les deux suites au nord s’ouvrent sur un balcon donnant une vue agréable sur la terrasse et la piscine ensoleillée du rez-de-chaussée. Cette villa a été pensée selon les architectes comme une expérience. Une fois toutes les pièces intérieures découvertes, nous arrivons à la terrasse en bois, véritable oasis de la maison. La circulation a été réalisée comme un passage de la vie urbaine à la vie reposante et calme qu’offre la terrasse avec sa grande piscine, idéalement orientée.

lsd-12-report-loft-contempory-home-sydney-kitchen

Côté extérieur, l’architecture classique se voit complétée par des touches plus modernes apportés par un bardage et des menuiseries en bois. Le mélange de matériaux industriels à la nature crée un jeu de textures aux couleurs en accord avec l’environnement. Les briques australiennes restaurent l’architecture traditionnellement locale, avec un petit plus moderne qui la rend unique.

lsd-12-report-loft-contempory-home-sydney-3

Par Charlotte Dron




lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]