Les objets cultes

lsd14-magazine-avril-life-style-design-dossier-objets-cultes

Jamais démodés, les objets cultes traversent les époques de générations en générations. Remis au goût dans des coloris à la mode, les objets cultes habillent les intérieurs de nos maisons, de la chambre au salon en passant par la cuisine et le garage, ainsi que les salles des restaurants, des bars ou des musées de la capitale et des bourgades de France et de Navarre.


lsd-mag-14-objet-culte-iconique-design-pen-stylo-bic-blue-bleu-write-ecriture-ecrire-capuchon-bille-writing-color-new-icon
Stylo BiC

Parmi les indémodables : le Rubik’s Cube, la girafe Sophie, le stylo BiC, le tabouret diabolo tam-tam d’Henry Massonnet, le mange-disque… Il y en a tant d’autres : le skateboard et le canapé convertible. À part les jouets, ce sont les ados qui, finalement, raffolent des objets du passé. Car les couleurs pop plaisent à l’humeur. La mode des années 70’ avec ses tracés arrondis, se connecte à la génération Y. Les objets cultes, ou « iconiques » sont les témoins de nos générations. Inscrits dans l’inconscient collectif, ces objets dont l’influence esthétique caractérise nos sociétés, nous définissent en tant qu’être humain. « Un objet, un meuble va traverser les époques dès lors qu’il marque une sorte de rupture conventionnelle en se détachant des archétypes commerciaux. L’objet s’installe ainsi dans un référent populaire, signant à la fois une culture et une communauté » explique le bureau de tendances Nelly Rodi. À mi-chemin entre l’art et la science, à la croisée de l’utile et l’agréable, les objets cultes traduisent les envies design des uns, quand ils piquent la nostalgie de nos ainés. Car derrière l’histoire et le dessin, l’objet n’a pas toujours été culte. Le culte de l’objet naît d’un processus engagé par la communication. N’est pas culte qui veut !

lsd-mag-14-objet-culte-iconique-design-tabouret-tool-tamtam-chaise-branex-chair-color-new-icon-1
Chaise A – Tolix

Qu’est-ce qu’un style BiC sinon un stylo ? Et le Vespa, n’est-il pas seulement un scooter ? C’est pareil pour Sophie la girafe…fabriquée artisanalement depuis plus de 50 ans. Cette petite girafe en caoutchouc est l’exemple parfait. Sophie est venue bousculer le règne du chat, du chien et du cheval. À l’époque, l’enfant jouait avec des figurations d’animaux domestiques ou familiers issus du monde de la ferme. Et c’est tout ! Née alors Sophie la girafe, la première figuration exotique sur le marché du jouet pour bébé. La différence a payé, mais les mamans ne s’y trompent pas : Sophie n’est pas qu’une vulgaire girafe en caoutchouc. Sophie est l’alliée des premières poussées dentaires de bébé. Bébé ne pleure plus ! Et un bébé qui ne pleure plus (ou moins), c’est le rêve de toutes les mamans, non ? Ni une ni deux, les mamans se rencontrent au parc…ça discute au parc. On se rassure, on partage son expérience, on s’échange les bonnes idées ! Bref, ça s’appelle le « bouche à oreille ». Voilà comment Sophie la girafe est devenue culte ; du berceau de vos parents à celui de vos futurs enfants.

Le secret ? Le bon timing ! L’objet doit plaire, être utile, accessible… Sans cesse réinterprétés, ces objets visionnaires et universels sont devenus de véritables icônes. Ne cessant de répondre à nos besoins, améliorant ou facilitant notre quotidien, les objets cultes sont tout à la fois ; esthétiques, fonctionnels et techniques. Dotés parfois de considérations économiques, et de plus en plus de considérations environnementales, ces objets, dont nombreux ouvrages font l’éloge, sont « cultes » pour des motifs qui, souvent, échappent à la raison. Car en définitive, la recette miracle n’existe pas. Le phénomène est aléatoire, principalement soutenu par des paramètres subjectifs. Pourtant, de nos grands-parents à nos futurs petits-enfants, l’empathie pour ces objets là ne cessera d’exister. « Les objets sont des repères. L’avenir fait peur car on a l’impression d’être privé de liberté. D’ailleurs, on observe une certaine lâcheté créative d’où la tendance rétro ! On aime le côté usé des objets, on leurs demande d’avoir une âme, un passé, une histoire…. Le design est marqué par un retour aux « trente glorieuses », symboles de liberté et période de l’émergence et de l’âge d’or du design. Après les « trente piteuses », la tendance est au mix & match, à l’ethnique, au folklorique, au classique chic…et un certain goût pour l’expérimental. On est dans le remix, c’est dans ces années là que l’on a créée la notion d’iconique ou de culte ».

Moderniser pour satisfaire les générations futures, les objets, tout comme la mode, se font et se défont à l’aube des nouvelles tendances dans un cercle infini de créations.

 

lsd-mag-14-objet-culte-iconique-design-tabouret-tool-tamtam-chaise-branex-chair-color-new-icon
Tabouret Diabolo TamTam – Branex

Par Laurène Delion

 




 

lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


SHOPPING : Couleurs

lsd13-magazine-mars-2015-shopping-couleurs-deco-tendances-objets-design


Queen of Love
Queen of Love Slide

Queen of Love by Slide

530€ - www.slidedesign.it
Reef
Reef Darono

Reef by Darono

À partir de 582€ - www.darono.pt
Tuareg
Tuareg Foscarini

Tuareg by Foscarini

3 500€ - www.foscarini.com Design : Ferruccio Laviani
Rocky
Rocky La Chance

Rocky by La Chance

Design : Charles Kalpakian 2 149€ - www.lachance.fr
Table basse Hide & Seek
Table basse Hide & Seek Achat Design

Table basse Hide & Seek by Achat Design

119€ - www.achatdesign.com
Corum
Corum Roche Bobois

Corum by Roche Bobois

Sellette : 970,50€ / Pouf sellette : 1 100,50€ / Bout de canapé : 1 261€ - www.roche-bobois.com
Miroir "Exaltation"
Miroir "Exaltation" Drimmer

Miroir "Exaltation" by Drimmer

À partir de 115€ - www.drimmer.fr
Meccano® Home
Meccano® Home

Meccano® Home

Prix à la pièce - www.meccanohome.com
The ball modular
The ball modular Lina

The ball modular by Lina

Interior Innovation Award 2014 635€ - www.linafurniture.com
4761-AW table
4761-AW table POLaRT

4761-AW table by POLaRT

414€ - www.polartdesigns.com



LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Dossier – Couleur & Ambiance

lsd12-dossier-couleur-ambiance-tendance2

Couleur & Ambiance
Les tendances automne-hiver 2016-2017

L’humeur sert à la créativité, à une nature chic, excentrique et onirique. Fantasque et fantastique. En réaction à une période austère, l’agence conseil en tendance, style & innovation PeclersParis raconte nos intérieurs de demain autour de deux idées majeures :

  • L’importance de réinjecter de l’imaginaire et de la « Haute Créativité » avec des esthétiques riches : du glamour flamboyant extraverti à la périodicité onirique, en version couture, folk ou nature, et les versions kitsch fantaisistes ou psychédéliques.
  • La quête d’une vie plus essentielle et plus douce se renforce mais avec la nécessité de l’enrober de sentimental, de charme et d’artisanat issu des quatre coins du monde pour nourrir de nouvelles histoires.

lsd-12-couleur-architecture-marie-pierre-servantie-2

Les couleurs 2016-2017

L’automne-hiver 2016-2017 laisse deviner un « nouveau langage esthétique ». C’est ce besoin de nature dans nos intérieurs qui se matérialise encore davantage. « Les souvenirs de voyages se mêlent aux réalisations créatives et aux reliques familiales pour créer de nouvelles ambiances éclectiques, riches et sentimentales. Du chic esthète à l’accumulation kitsch, les folklores s’épurent ou s’enchevêtrent et les artisanats de toutes époques et origines se déploient en version plus ou moins luxe » explique Cécile Rosenstrauch, Directrice du pôle Maison & biens de consommation. Les ambiances s’affirment par de nouvelles palettes graphiques. Des plus épurés aux plus théâtralisés, nos intérieurs réinventent les codes classiques de la décoration ton sur ton, black&white, so girly et vintage. La tendance est à la couleur profonde : les orangés savoureux, les ultras bleus, les châtains verdis et les verts brumeux. PeclersParis annonce le renouveau du bordeaux et du gris.

lsd-12-couleur-ambiance-griotte

  • Sensuelle et gourmande, la palette des « Griottes concentrées », – c’est ainsi que l’appelle PeclersParis -, touche à un segment de style encore plus contemporain. Au côté du brun, les griottes tranchent en douceur nos grands intérieurs. Le mariage délicat des deux coloris complète les décors bois et réchauffe les ambiances épurées. En peinture ou en textile, les griottes aiment nos murs autant que le volume de notre mobilier. Et il semblerait bien qu’elles viennent colorer et remplacer nos wenge.
  • Du gris aux « cendrés rosés »: le gris reste la couleur star de nos décorations. Les gris colorés, et notamment les cendrés rosés, viendront apporter un peu de douceur dans ce monde de brutes. Appréciés pour leur discrète féminité, les rosés cendrés séduisent les décors de nos chambres autant que ceux de nos pièces à vivre. Et demain : nos jardins et nos autos.

lsd-12-couleur-ambiance-orange

  • Les « orangés savoureux » : du corail aux oranges solaires. Ce sont eux qui vont réveiller notre déco’. Ce coktail gourmand de vitamines, multi-supports et multi-matières, égaye nos cuisines, nos salons et tout le mobilier urbain. L’idée ? Avec les gris, les beiges et dans nos univers neutres, les orangés préfèrent la petite touche en couleurs signalétiques.

lsd-12-couleur-ambiance-bleu

  • Les « ultras bleus »: le bleu n’est pas, n’est plus seulement la couleur de l’été et des maisons de vacances. Le bleu franc, plutôt que les cyans et les violets, opère en total look autant qu’en petite touche. S’il a déjà commencé à habiller nos chambres les plus audacieuses, il habillera demain les murs de nos entrées et de nos salons. En grandes hauteurs et avec le bois, les bleus gagnent en profondeur, en force, en richesse et en design. Coup de cœur !

lsd-12-couleur-ambiance-chatain

  • Les « châtains verdis » et les « verts brumeux »: richesse & sophistication. Les châtains verdis prennent la suite des bruns moutardés. Plus chics et plus cosy, ils se rapprochent des couleurs présentent dans nos forêts. C’est LA couleur textile de la saison par excellence. Les verts brumeux sont plus précieux et quelques peu mystérieux. Ce sont des coloris incertains et changeants. Car la lumière s’amuse des surfaces et des contours de notre mobilier. Ce camaieu de nature renouvelle le minéral et aime amoureusement le béton de nos intérieurs contemporains.

Les ambiances 2016-2017

« Nature onirique » : du rêve à la réalité, de la réalité au rêve

« La volonté de se reconnecter aux éléments, qui s’exprimait via une esthétique authentique ou minérale minimaliste, laisse sa place à la nécéssité de réinjecter une part de rêve et d’imaginaire dans la nature pour s’évader du quotidien : entre douceur et étrangeté, romantisme sombre et préciosité délicate, monde animal et végétal s’enrichissent d’une dimension onirique et retrouvent leur pouvoir fantasmatique. »

Parmi les ambiances à venir, certains décors s’installent, quand d’autres reviennent sur le devant de la scène. Le « hispter », c’est l’idée d’une ambiance poussée à l’extrême. Un onirisme viril ! C’est un salon de tatouage comme on les aime, avec du métal cabossé, poli, brossé et troué… Avec des pièces chinées et détournées dans un esprit « terroir » bien pensant.

Dans un esprit masculin encore, PeclersParis voit le duo sombre et fumé comme « the new black » des intérieurs contemporains.

L’ambiance « manoir gothique » reste dans cette ambiance obscure et mystique. C’est un tableau à la fois bestiaire et fleuri. Très opulent. Masculin / féminin. Les intérieurs sombres sont sans aucun doute les plus complexes à apprivoiser. Pour une décoration sans fausse note et longue durée, tournez-vous vers un designer d’intérieur.

À l’opposé, le « boudoir organique » est LE décor féminin des prochaines saisons. La poésie est assurément au rendez-vous. Trop rose, trop doré, trop irisé, trop…maison de poupée. Difficile à envisager en dehors des salons de thé. Décidément, on préfère la finesse des boudoirs « Ladurée ».

Mais cette nature onirique repose avant tout sur le principe des contrastes entre le romantisme et l’étrange, l’animal et le végétal, etc. L’automne-hiver 2016-2017 revient ainsi avec des ambiances afro-chics à la Indiana Jones. Vivant avec son temps, l’explorateur moderne s’amuse du chic et du choc : les marbrés, les textiles à effet, les fossiles et les squelettes devinés. L’humeur sera à la sobriété, avec une préférence attendue et partagée pour les versions adoucies : murs blancs, teintes claires…

« Classicisme créatif » : du classique à l’excentrique, de l’excentrique au rassurant

« Le besoin de ré-ancrage qui s’incarnait depuis plusieurs saisons dans un retour à des codes et à des esthétiques rassurantes évolue cette saison vers un classicisme plus créatif jusqu’à l’excentricité, qui répond à un décor croissant de déstandardisation et d’affirmation de soi : glamour et préciosité, audace et opulence… C’est le retour d’un esprit « artiste décorateur » inventif et décomplexé, pour avertis extravertis ».

Ce classicisme créatif s’en va du baroque excentrique au bling bling sulfureux en passant par des décors amusés du cartoon au design allusif, évasé et arrondi des années 60’/70’ et aux graphismes elliptiques et bi-color des années 80’. De la villa art déco’ hollywoodienne à la galerie pop, nos intérieurs de demain vont oser des décors francs en total look avec un esthétisme poussé à l’extrême, mesuré par une certaine retenue dans les lignes et les contours du mobilier. 2016-2017 nous conduit vers les velours, les chinoiseries florales. Ou vers des ambiances aristo-romantiques. La fleur reste à l’honneur avec une intensité du trait, de la matière et de la couleur. Autre décor : les rectangles et les losanges, et par-dessus tout : l’abstrait. L’or et le léton s’invitent également à la tête des tendances à venir…

lsd-12-couleur-ambiance-gold

La maxime bien connue d’Antoine Lavoisier « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », définit parfaitement l’humeur des tendances à venir. 2016-2017 : nouveau langage esthétique !

Par Laurène Delion




lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]