Sommaire

lsd13-magazine-mars-2015-sommaire


lsd13-magazine-mars-2015-edito lsd13-magazine-mars-2015-shopping-nouveautes-deco-tendances-objets-designlsd13-magazine-mars-2015-shopping-couleurs-deco-tendances-objets-design
lsd13-magazine-mars-2015-shopping-high-tech lsd13-magazine-mars-2015-interview-designer-727-sailbags-2 lsd13-magazine-mars-2015-street-art-rue
lsd13-magazine-mars-2015-maison-reportage-m2-house-2 lsd13-magazine-mars-2015-dossier-deco-papier-peint lsd13-magazine-mars-2015-reportage-arizona-maison
lsd13-magazine-mars-2015-reportage-montagne-chalet lsd13-magazine-mars-2015-loft-reportage lsd13-magazine-mars-2015-interview-architecte-regis-botta
lsd13-magazine-mars-2015-reportage-hotel-saint-barthelemy lsd13-magazine-mars-2015-dossier-deco-trocantes-depots-ventes-pratique lsd13-magazine-mars-2015-dossier-cosplay-costume-fan-geek-nerd
lsd13-magazine-mars-2015-crazy-car-mercer-cobra-retro lsd13-magazine-mars-2015-battle-chef-food-2 lsd13-magazine-mars-2015-playlist

 lsd13-magazine-mars-carnet-adresse


lsd13-couverture-cover-mars-march-2015-design-deco-life-style





 

LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Editorial LSD n°13 – Mars 2015

lsd13-magazine-mars-2015-edito


[soundy button] [soundy title]


edito1_optNaruto,  Akira,  Ichigo  Kurosaki…

Qui n’a jamais rêvé d’incarner son personnage ou son héros préféré ? Ou de revêtir une armure ? C’est une tendance plus qu’affirmée qui a déferlée depuis quelques années et qui ne cesse de faire des émules : les cosplays. LSD vous emmène dans les coulisses des motivations de ces grands enfants passionnés. C’est vrai qu’on peut se poser la question de comprendre pourquoi et d’ou vient l’envie d’incarner, par le costume, le maquillage, la coiffure et l’attitude, son personnage favori. S’agit-il d’un retour en enfance, comme lorsqu’on enfilait le costume de cow-boy, d’Ulysse 31 ou de Mario ? Ou est-ce un refus de grandir et de vouloir rester un enfant dans ces moments de retrouvailles entre manga addict ? Laissons ces projections à Psychologie Magazine ! Nous à la rédaction, on adore. Venez et laissez-vous envahir par cet univers dejanté. Et qui sait, peut-être que cela vous donnera-t-il envie d’enfiler un masque…

Maxime Kouyoumdjian-Simonin
Rédacteur en Chef




LSD N°12 - Février 2015 lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Dossier : Balcon et Compost

lsd12-balcon-et-composte2

Lubie BOBO ou modèle écolo ?

lsd-mag-numero-12-composte-10

Le compostage, c’est quoi ? C’est transformer les déchets organiques en une sorte de terreau 100% naturel. Composter c’est recycler. Et le recyclage c’est écolo…mais sur un balcon, l’idée semble un peu BOBO. Pourtant, « balcon » et « compost » n’ont rien d’incompatible.

lsd-mag-numero-12-composte-5

C’est même une excellente idée pour réduire ses déchets et agir à son niveau pour la planète. Inutile d’en faire un statut facebook, ni de faire un selfie avec votre bac à composter. Car là OK, ça devient ridicule. En revanche, lors d’une soirée, vous êtes autorisez à frimer. Parce que vous en connaissez beaucoup dans l’immeuble qui font du compost sur leur balcon ? Vous en connaissez beaucoup qui peuvent se vanter d’avoir de jolies plantes bien nourries ? En effet, le compost est un excellent fertilisant. Il remplace les engrais minéraux, il absorbe et retient l’eau. Évidement, sur un balcon : ça ne sert à rien d’autre…sauf à réduire ses déchets, vous l’avez bien compris.

lsd-mag-numero-12-composte-8

Franchement, ça mérite de tentez le coup. C’est facile et pas cher. Et contrairement aux idées reçues, le compost ne pue pas. On se renseigne avant sur les choses à mettre, et celle à ne surtout pas mettre pour éviter les mauvaises surprises.

lsd-mag-numero-12-composte-6

Certains s’amuseront à fabriquer leur propre composteur avec une caisse en plastique opaque ou des planches de bois, et quelques trous. D’autres iront directement en jardinerie à la conquête d’un composteur spécial balcon : un lombricompost ou un vermicompost. Et les vers seront vos amis. On compte 500g de vers pour un couple, et le triple pour une famille de quatre personnes. Ce n’est pas très ragoutant, et ce sera une épreuve pour certain(es) à l’achat mais après vous ne les verrez même plus.

lsd-mag-numero-12-composte-9

Pour être heureux, vos nouveaux amis auront toutefois besoin d’un confort minimum : une litière constituée de matières riches en carbones, du terreau, une poignet de sable, un peu d’eau pour humidifier et quelques déchets organiques. Attendez quinze jours avant de leur offrir vos déchets, et seulement 2 à 3 fois par semaine. On estime à 30% la quantité de déchets ménagers recyclés. C’est 300 kg/an par foyer. Avec ce système, vous allez pouvoir récupérer du lombricompost et du « thé de vers ». Le « thé de vers » est un liquide chargé de nutriment à diluer dans dix fois son volume d’eau pour nourrir vos végétaux.

lsd-mag-numero-12-composte-2

Le lombricompostage : modèle BOBO écolo !


 De l’appartement au balcon, je composte quoi ?

 

lsd-12-pratique-compost-waste-vegetables

  • Les déchets de légumes
  • Les pelures de fruits et de légumes
  • Les épluchures de pomme de terre
  • Les plantes en fin de vie
  • La litière et les excréments de vos petits animaux herbivores et grainivores
  • Les restes des repas (sans viande, sans poisson, ni graisse)
  • Le thé, le café (avec les sachets et les filtres)
  • Les coquilles
  • Le papier, les journaux, le carton, la papier essuie-tout mouillé
  • Les tissus naturels

lsd-mag-numero-12-composte-11


lsd-mag-numero-12-composte-3Par Laurène Delion




lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]


Dossier – Couleur & Ambiance

lsd12-dossier-couleur-ambiance-tendance2

Couleur & Ambiance
Les tendances automne-hiver 2016-2017

L’humeur sert à la créativité, à une nature chic, excentrique et onirique. Fantasque et fantastique. En réaction à une période austère, l’agence conseil en tendance, style & innovation PeclersParis raconte nos intérieurs de demain autour de deux idées majeures :

  • L’importance de réinjecter de l’imaginaire et de la « Haute Créativité » avec des esthétiques riches : du glamour flamboyant extraverti à la périodicité onirique, en version couture, folk ou nature, et les versions kitsch fantaisistes ou psychédéliques.
  • La quête d’une vie plus essentielle et plus douce se renforce mais avec la nécessité de l’enrober de sentimental, de charme et d’artisanat issu des quatre coins du monde pour nourrir de nouvelles histoires.

lsd-12-couleur-architecture-marie-pierre-servantie-2

Les couleurs 2016-2017

L’automne-hiver 2016-2017 laisse deviner un « nouveau langage esthétique ». C’est ce besoin de nature dans nos intérieurs qui se matérialise encore davantage. « Les souvenirs de voyages se mêlent aux réalisations créatives et aux reliques familiales pour créer de nouvelles ambiances éclectiques, riches et sentimentales. Du chic esthète à l’accumulation kitsch, les folklores s’épurent ou s’enchevêtrent et les artisanats de toutes époques et origines se déploient en version plus ou moins luxe » explique Cécile Rosenstrauch, Directrice du pôle Maison & biens de consommation. Les ambiances s’affirment par de nouvelles palettes graphiques. Des plus épurés aux plus théâtralisés, nos intérieurs réinventent les codes classiques de la décoration ton sur ton, black&white, so girly et vintage. La tendance est à la couleur profonde : les orangés savoureux, les ultras bleus, les châtains verdis et les verts brumeux. PeclersParis annonce le renouveau du bordeaux et du gris.

lsd-12-couleur-ambiance-griotte

  • Sensuelle et gourmande, la palette des « Griottes concentrées », – c’est ainsi que l’appelle PeclersParis -, touche à un segment de style encore plus contemporain. Au côté du brun, les griottes tranchent en douceur nos grands intérieurs. Le mariage délicat des deux coloris complète les décors bois et réchauffe les ambiances épurées. En peinture ou en textile, les griottes aiment nos murs autant que le volume de notre mobilier. Et il semblerait bien qu’elles viennent colorer et remplacer nos wenge.
  • Du gris aux « cendrés rosés »: le gris reste la couleur star de nos décorations. Les gris colorés, et notamment les cendrés rosés, viendront apporter un peu de douceur dans ce monde de brutes. Appréciés pour leur discrète féminité, les rosés cendrés séduisent les décors de nos chambres autant que ceux de nos pièces à vivre. Et demain : nos jardins et nos autos.

lsd-12-couleur-ambiance-orange

  • Les « orangés savoureux » : du corail aux oranges solaires. Ce sont eux qui vont réveiller notre déco’. Ce coktail gourmand de vitamines, multi-supports et multi-matières, égaye nos cuisines, nos salons et tout le mobilier urbain. L’idée ? Avec les gris, les beiges et dans nos univers neutres, les orangés préfèrent la petite touche en couleurs signalétiques.

lsd-12-couleur-ambiance-bleu

  • Les « ultras bleus »: le bleu n’est pas, n’est plus seulement la couleur de l’été et des maisons de vacances. Le bleu franc, plutôt que les cyans et les violets, opère en total look autant qu’en petite touche. S’il a déjà commencé à habiller nos chambres les plus audacieuses, il habillera demain les murs de nos entrées et de nos salons. En grandes hauteurs et avec le bois, les bleus gagnent en profondeur, en force, en richesse et en design. Coup de cœur !

lsd-12-couleur-ambiance-chatain

  • Les « châtains verdis » et les « verts brumeux »: richesse & sophistication. Les châtains verdis prennent la suite des bruns moutardés. Plus chics et plus cosy, ils se rapprochent des couleurs présentent dans nos forêts. C’est LA couleur textile de la saison par excellence. Les verts brumeux sont plus précieux et quelques peu mystérieux. Ce sont des coloris incertains et changeants. Car la lumière s’amuse des surfaces et des contours de notre mobilier. Ce camaieu de nature renouvelle le minéral et aime amoureusement le béton de nos intérieurs contemporains.

Les ambiances 2016-2017

« Nature onirique » : du rêve à la réalité, de la réalité au rêve

« La volonté de se reconnecter aux éléments, qui s’exprimait via une esthétique authentique ou minérale minimaliste, laisse sa place à la nécéssité de réinjecter une part de rêve et d’imaginaire dans la nature pour s’évader du quotidien : entre douceur et étrangeté, romantisme sombre et préciosité délicate, monde animal et végétal s’enrichissent d’une dimension onirique et retrouvent leur pouvoir fantasmatique. »

Parmi les ambiances à venir, certains décors s’installent, quand d’autres reviennent sur le devant de la scène. Le « hispter », c’est l’idée d’une ambiance poussée à l’extrême. Un onirisme viril ! C’est un salon de tatouage comme on les aime, avec du métal cabossé, poli, brossé et troué… Avec des pièces chinées et détournées dans un esprit « terroir » bien pensant.

Dans un esprit masculin encore, PeclersParis voit le duo sombre et fumé comme « the new black » des intérieurs contemporains.

L’ambiance « manoir gothique » reste dans cette ambiance obscure et mystique. C’est un tableau à la fois bestiaire et fleuri. Très opulent. Masculin / féminin. Les intérieurs sombres sont sans aucun doute les plus complexes à apprivoiser. Pour une décoration sans fausse note et longue durée, tournez-vous vers un designer d’intérieur.

À l’opposé, le « boudoir organique » est LE décor féminin des prochaines saisons. La poésie est assurément au rendez-vous. Trop rose, trop doré, trop irisé, trop…maison de poupée. Difficile à envisager en dehors des salons de thé. Décidément, on préfère la finesse des boudoirs « Ladurée ».

Mais cette nature onirique repose avant tout sur le principe des contrastes entre le romantisme et l’étrange, l’animal et le végétal, etc. L’automne-hiver 2016-2017 revient ainsi avec des ambiances afro-chics à la Indiana Jones. Vivant avec son temps, l’explorateur moderne s’amuse du chic et du choc : les marbrés, les textiles à effet, les fossiles et les squelettes devinés. L’humeur sera à la sobriété, avec une préférence attendue et partagée pour les versions adoucies : murs blancs, teintes claires…

« Classicisme créatif » : du classique à l’excentrique, de l’excentrique au rassurant

« Le besoin de ré-ancrage qui s’incarnait depuis plusieurs saisons dans un retour à des codes et à des esthétiques rassurantes évolue cette saison vers un classicisme plus créatif jusqu’à l’excentricité, qui répond à un décor croissant de déstandardisation et d’affirmation de soi : glamour et préciosité, audace et opulence… C’est le retour d’un esprit « artiste décorateur » inventif et décomplexé, pour avertis extravertis ».

Ce classicisme créatif s’en va du baroque excentrique au bling bling sulfureux en passant par des décors amusés du cartoon au design allusif, évasé et arrondi des années 60’/70’ et aux graphismes elliptiques et bi-color des années 80’. De la villa art déco’ hollywoodienne à la galerie pop, nos intérieurs de demain vont oser des décors francs en total look avec un esthétisme poussé à l’extrême, mesuré par une certaine retenue dans les lignes et les contours du mobilier. 2016-2017 nous conduit vers les velours, les chinoiseries florales. Ou vers des ambiances aristo-romantiques. La fleur reste à l’honneur avec une intensité du trait, de la matière et de la couleur. Autre décor : les rectangles et les losanges, et par-dessus tout : l’abstrait. L’or et le léton s’invitent également à la tête des tendances à venir…

lsd-12-couleur-ambiance-gold

La maxime bien connue d’Antoine Lavoisier « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », définit parfaitement l’humeur des tendances à venir. 2016-2017 : nouveau langage esthétique !

Par Laurène Delion




lsd-mag-lsd9-cover

Découvrez les prochains et anciens numéros d’LSD Magazine en vous inscrivant gratuitement ci-dessous ou en vous connectant :

INSCRIPTION


[pie_register_login]