Cuisines 2015 : du blanc, du bois, en îlot, et plus que jamais, connectées !

lsd11-dossier-cuisine

Le high tech et la technologie numérique intègrent la cuisine et bouleversent tout !

lsd-11-dossier-cuisine-samsung-fridge-rf4289
Un écran LCD pour twitter , écouter de la musique via deux petits haut-parleurs placés de part et d’autre de l’écran, établir votre liste de course, chercher une recette, ou encore donner la météo pour savoir comment s’habiller avant de sortir, le tout associé une technologie du froid de plus en plus économe, c’est ça le réfrigérateur connecté Samsung RF 4289 qui pourrait équiper votre cuisine demain…

Du four au réfrigérateur à la cafetière, en passant par les plaques de cuisson intelligentes, une multitude de nouveaux objets connectés apparaissent chaque jour, permettant l’aménagement de la cuisine de la nouvelle ère. Les fours et réfrigérateurs connectés, déjà sur le marché, ouvrent la voie à un phénomène appelé à se développer. Outre sa fonction réfrigérante initiale, le réfrigérateur né de la dernière technologie, équipé d’écrans tactiles, gère les stocks ou les dates de péremption des produits qu’il contient, propose des recettes en fonction des aliments disponibles et peut même commander directement en ligne les aliments manquants. Certains affichent encore le programme diététique personnalisé de chacun des occupants de la maison.

lsd-11-dossier-cuisine-porcelanosa-blanco-texturado
Cuisine Porcelanosa – Blanco Texturado

En 2015, les fours se connecteront à notre smartphone. Plus besoin de se déplacer pour vérifier si le gratin n’est pas en train de brûler. Il suffira de jeter un coup d’œil sur son smartphone pour suivre la cuisson de son plat en live !

La gamme iQ700 de Siemens va encore plus loin que la “simple” assistance à l’utilisation, puisque ces modèles sont connectés. L’application “Home Connect » ne devrait, du reste, pas se limiter aux fours puisqu’elle pourra piloter à distance le lave-vaisselle ou le réfrigérateur du fabricant… et pas uniquement. Siemens annonce en effet que son système, ouvert, sera compatible avec d’autres produits que ceux de Siemens ou de sa maison mère Bosch.

Autre must de l’électroménager de cuisine numérique, la table de cuisson. Équipée de capteurs Wifi, elle permet notamment d’automatiser la cuisson. Entièrement tactile, la large table de cuisson à induction Cook Top de Whirlpool est une gigantesque « zone flexible » sur laquelle la chauffe s’adapte à la taille du plat utilisé – c’est ici le cas sur toute la surface de la table, puisque la zone de chauffe s’installe automatiquement à l’emplacement où l’on dépose le récipient. Connectée à Internet, la table de cuisson Cook Top permet d’accéder à des informations de tout type nécessitant une connexion Internet : réseaux sociaux, consultation de courriers électroniques, simple surf sur la Toile… Elle est également connectée aux autres appareils électroménagers de la cuisine (gamme 6ème Sens Live). La table de cuisson communique donc avec le lave-linge, le lave-vaisselle et le réfrigérateur. Dans le cas du lave-linge et du lave-vaisselle, elle va surtout transmettre directement à l’utilisateur des informations quant à l’état d’avancement d’un cycle de lavage, lui permettant de savoir par exemple s’il doit délaisser les casseroles pour étendre son linge.

lsd-11-dossier-cuisine-samsung-crystal-blue
Samsung Crystal Blue est la première machine connectée de la gamme. Lancer sa machine à distance grâce à son smartphone en mesure de lire le capteur d’auto dosage, et de commander le distributeur de lessive, c’est pour aujourd’hui , déjà…

La cafetière a également fait une entrée remarquée dans le monde enchanteur des objets connectés. À la maison, elle permet de programmer à distance un capuccino ou un expresso.

Le principe de la cocotte-minute connectée est le même : une tablette numérique ou un smartphone pilotent l’objet à distance. Pratique pour programmer l’heure de démarrage et le temps de cuisson des aliments.

lsd-11-dossier-cuisine-moulinex-cookeo-connect
Face à l’engouement pour les objets connectés, Moulinex lance une version connectée de son multi-cuiseur. Cookeo Connect répond à tous les besoins avec plus de contenu, plus de simplicité, plus de personnalisation. Connecté via Bluetooth à l’application MonCookeo1, il accompagne l’utilisateur dans la préparation des plats du quotidien.

Il y a encore la balance de cuisine connectée qui pèse les aliments en adaptant les proportions de la recette au nombre de convives, et qui se charge même des conversions d’unités pour les liquides.

Du gadget à la transformation des usages, il faudra un peu de temps pour distinguer l’utile et l’agréable. Mais, c’est sûr, tout y trouvera son compte, la cuisinière expérimentée comme l’amateur de gadget !

La technologie, c’est bien, mais c’est encore mieux dans une jolie cuisine, tout de blanc et de bois

lsd-11-dossier-cuisine-b1-bulthaup-blanche
Concrètement b1 de Bulthaup s’adapte à l’architecture en s’intégrant verticalement entre le sol et le plafond et horizontalement de la partie fonctionnelle de la cuisine vers l’espace de vie. b1 est un concept de cuisine aux lignes épurées et sans poignée. Formes intemporelles, matériaux séduisants, perfection artisanale alliée aux avantages de la fabrication industrielle. L’éventail des matériaux et des couleurs se réduit à l’essentiel : laque – bois chaleureux, frêne blanc et noyer naturel – verre translucide – aluminium naturel – inox – stratifié, et des couleurs classiques : – blanc – sable – anthracite.

La tendance couleur 2015, ce sera le blanc. Peu importe le style que vous voulez donner à votre cuisine : moderne, rustique, champêtre ou traditionnelle. Inclure du blanc dans le décor c’est chic et épuré. Le blanc suit le temps, ne se démode jamais et agrandi l’espace. Maintenant, à vous de trouver la, ou les, couleur(s) complémentaire (s)! Mais peut-être encore plus tendance cette année, le bois matériau chaud, chaleureux, voire réconfortant par ces temps moroses, est LE matériau à inviter dans nos cuisines pour 2015.

Capable de transformer l’atmosphère d’un lieu uniquement par sa présence, dans tous les styles, du plus classique et traditionnel au plus contemporain et moderne :

Le bois brut et massif est un matériau particulièrement agréable au toucher. Il est aussi odorant. On assiste d’ailleurs depuis quelques années à une arrivée massive de nouvelles essences de bois dans les cuisines. Qu’elles proviennent d’Afrique, d’Amérique latine ou d’Asie, ces nouvelles essences de bois apportent une nouvelle fraîcheur aux cuisines en même temps qu’un style et une odeur teintés d’exotisme. Certaines espèces restent pour le moment l’apanage de quelques cuisinistes privilégiés mais la révolution du bois exotique aux senteurs si particulières est en marche. Qu’il s’agisse d’un bois clair, hêtre, frêne, érable, ou chêne ou de couleur plus soutenue, ce matériau offre une variété de couleurs originales qui s’adaptent au style contemporain comme au style classique. La tendance aujourd’hui est de faire rentrer dans la cuisine des matériaux naturels qui par essence sont extérieurs à la maison, mais les mixant avec d’autres matériaux tels que les métaux ( inox, zinc, cuivre) ou les synthétiques (résine, Corian, Krion).

L’îlot, c’est beau et c’est tendance

lsd-11-dossier-cuisine-porcelanosa-blanco-ghost-roble-alba
La cuisine Porcelanosa se compose de 2 espaces : La zone de l’îlot est composée d’un modèle en stratifié d’aulme coloris sandalo, avec tiroirs sans poignée dont l’ouverture se fait par les côtés biseautés. Le plan de travail en granit Portobello et en Krion® (matériau Solid Surface du Groupe Porcelanosa) se prolonge en table d’appoint. La 2e zone est formée par un ensemble de colonnes laqué blanc mat encadrées et biseautées, avec des étagères de rangement laqué Cemento mat et un système d’ouverture de portes occultées Hawa.

La cuisine îlot, c’est la réponse à notre besoin de convivialité. Central ou accolé au mur, cuisine semi îlot ou îlot en épi, il sépare ingénieusement la cuisine de la pièce à vivre sans pour autant isoler les cuisiniers de leur famille ou amis. En matière d’aménagement, Il existe deux types d’îlots: l’un dédié aux meubles de cuisine avec plan de travail et l’autre, multifonctions, intègre l’évier ou la plaque de cuisson et parfois même un coin repas sur le pouce avec chaises hautes.

Ilot de cuisine multifonctions :

Très pratique mais contraignant à mettre en place dans le cadre d’un renouvellement de cuisine.Si vous choisissez cette solution pour accueillir votre évier, il est indispensable de préparer le raccordement en eau, l’évacuation des eaux usées et le réseau électrique. Vous devrez choisir entre casser le sol ou placer votre cuisine ilot sur une estrade. Ce style de cuisine est plus simple à réaliser dès la construction plutôt qu’en rénovation et de même, en maison plutôt qu’en appartement. Dans le cas d’une cuisine ouverte, vous n’aurez peut-être pas envie que votre îlot devienne un centre d’intérêt où épluchures de légumes et vaisselle sale seront en première ligne, sous les yeux de vos invités…

Si vous optez pour une plaque de cuisson sur l’îlot de cuisine, ce sera la hotte au plafond. Si le plafond le permet, optez pour une hotte aspirante à recyclage, sans conduit vers l’extérieur. Et prévoyez un périmètre de sécurité de 40 cm autour de votre plaque de cuisson, indispensable contre les éclaboussures ainsi que pour faire glisser vos casseroles en ébullition!

Enfin, pas de cuisine ilot dans moins de 15m², surtout si la pièce est fermée ! Au quotidien, il est indispensable de pouvoir circuler sans obstacle. L’idéal est de prévoir un dégagement de 90 cm autour de l’îlot afin d’ouvrir facilement les meubles de rangement et 120 cm devant le lave- vaisselle et le four. Un ilot de cuisine dispose au minimum des mesures d’un plan de travail standard, soit 1m par 60cm. Il est généralement placé à 90 cm de hauteur ; plus encore s’il fait office de bar.

Rectangle, carré ou en forme de haricot, vous pourrez craquer pour un ilot coordonné aux autres éléments de cuisine, ou au contraire, le démarquer en le singularisant, tout particulièrement si vous disposez d’une cuisine ouverte et qu’il sert de séparation.

Voilà, en ce début d’année, vous avez le choix pour concevoir la cuisine de vos rêves, alors, n’hésitez plus !

Par Mireille Mazurier

 

2 réflexions au sujet de « Cuisines 2015 : du blanc, du bois, en îlot, et plus que jamais, connectées ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *