VR comme Viktor Romeo

7 mars 2018

Être immergé au cœur de l’action grâce à une nouvelle technologie c’est possible, grâce à la réalité virtuelle. Diversion cinema vient de présenter son nouvel équipement, le Viktor Romeo, lors du dernier salon Vituality à Paris.

Souvent comparée à l’invention du cinéma des Frères Lumières en 1955, la réalité augmentée est la révolution digitale et audiovisuelle du XXIème siècle. Elle est devenue plus populaire auprès du grand public, suite à la multiplication de ces espaces dans les musées, les centres culturels, médiathèques et cinémas.

En janvier 2016, l’entreprise Diversion cinéma a ouvert le premier espace de réalité virtuelle en France . Depuis, un grand nombre d’espaces VR ont vu le jour, notamment au Musée d’histoire naturelle de Paris.

Lors du salon Virtuality les 8, 9 et 10 février derniers (salon de la réalité virtuelle et des technologies immersives, à Paris), l’entreprise a présenté sa dernière innovation : Viktor Romeo, la première station de réalité virtuelle pour deux personnes.

Le concept rappelle les bornes interactives de musées. Pour utiliser cette nouvelle technologie, un masque spécial ainsi qu’un casque audio sont nécessaires. Ce qui permettra d’avoir le contenu projeté autour de soi à 360 degrés afin de vivre pleinement la scène.

La borne pourra recevoir deux personnes en même temps et laissera le spectateur, autonome, plongé dans un monde virtuel, au cœur de l ‘action.

Plus d’informations :

Ses caractéristiques : 7 planches de bois, deux casques VR, 4 téléphones Samsung S8, 2 écouteurs Sony, une tablette à écran tactile, 3 chargeurs et deux verres et chiffons hygiéniques.

Pour installer Viktor Romeo il faut prévoir 5m2 :  1m2 pour Viktor Romeo, et 2m2 pour chaque chaise. Au total V.R fait 1m90 et pèse 33 kg.

Texte : Mariana Tanchaud

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.