Welcome to Miami
Située sur la côte Atlantique de la Floride du Sud, la baie de Biscayne s’étend jusqu’à Miami et Miami Beach. Et tout le long des 56 km de cette lagune, les villas d’architectes se succèdent, plus incroyables les unes que les autres !
 

Marquée par la tradition, la ville dispose d’un double visage architectural. La baie de Biscayne s’offre ainsi les façades des plus belles résidences de la Floride du Sud. Max Strang de chez [STRANG] Architecture a été mandaté pour la réalisation de cette grande villa blanche, transparente et lumineuse. Contemporaine dans ses volumes, la villa dessine ses espaces à vivre dans de grands blocs ouverts sur la baie. De blanc et de verre, la villa est mise en valeur par l’intensité des couleurs qui l’entourent ; le vert parfait de la pelouse et le bleu typique du ciel de la Floride. Max Strang a imaginé cette villa comme un havre de paix silencieux et design, seulement importuné par le clapotis et les ondes de la baie…et de la piscine.

Comme une barrière invisible, la piscine s’étend devant les espaces de vie aménagés en extérieur, et notamment en donnant l’effet de glisser sous la plateforme accueillant la cuisine d’été. Deux marches en dessous, la plage en bois se reflète dans l’habillage de l’avancée de toiture qui abrite les deux balcons des chambres. La villa décompose ainsi ses volumes entre la grande pièce à vivre en rez-de-terrasse et les pièces de nuit à l’étage.

 

Du salon et de la cuisine, Max Strang réussit ainsi à créer une illusion d’optique en projetant l’espace directement dans la baie grâce à la légère variation des hauteurs des plateformes extérieures. « La maison a été surélevée au-dessus du niveau existant pour ne pas subir directement les agressions climatiques, notamment les tempêtes et les éventuels ouragans, mais également pour anticiper la montée des eaux de la baie » explique l’architecte. Et pour s’adapter au climat subtropical, la villa, qui est orientée plein sud, est équipée de plusieurs systèmes de protection solaire.

 

Max Strang a relevé les défis de l’architecture et du design en intégrant, par exemple et sans fausse note, la cuisine au salon avec un mur de rangement munis d’un système coulissant derrière lequel se cache le pôle cuisson. Et c’est sans surprise que les intérieurs sont blancs, et gris par le béton apparent des sols et de certains pans de murs. L’étage préfère quant à lui la chaleur des parquets et une vue plus lointaine sur la baie !

 

Texte : Laurène Delion – Photos : [STRANG] Architecture

Leave a Reply