Perché sur les collines de Settignano, non loin de Florence en Italie, ce loft design est le résultat d’un projet ambitieux conçu par l’architecte d’intérieur italien, Simone Micheli.

Entouré d’oliviers et de grandes villas de type Renaissance, celui qui se cache derrière sa façade XXème a plus d’un tour dans son sac pour nous faire chavirer. Car, Simone Micheli n’a pas lésiné sur les moyens pour rendre cet endroit propice à une vie de famille dynamique et intense.

Si avant il s’agissait de deux petits appartements aux caractéristiques très différentes, un travail de démolition fastidieux, a permis la transformation de ce lieu en une maison contemporaine et lumineuse.

Dans quelques parties de l’habitat, les murs anciens faits de briques et recouverts de chaux laissent apparaître les techniques architecturales d’antan. La hauteur des plafonds a été optimisée, intégrant des planchers intermédiaires de vides et de pleins.

Désormais sur trois niveaux, la maison possède un lumineux open space au premier étage. La cuisine, ouverte sur l’espace salle à manger et salon, est reliée à la salle de bains et la chambre d’amis.

Le mobilier particulier de cette grande pièce – table en tronc de cèdre et chaises rembourrées avec du cuir de cavallino et skai – témoignent de l’unicité du lieu. La réflexion de la vue saisissante s’opère grâce aux multiples miroirs installés un peu partout dans la maison. La large lucarne à l’ouverture automatisée du deuxième étage, éclaire encore un peu plus ce loft.

« Cette maison est un refuge métropolitain fait de lumière, où interagissent ancien et contemporain à travers les couleurs, les surfaces améliorées et la conception d’éclairage. » explique Simone Micheli.

Les chambres sont cohérentes avec le look inhabituel de la maison. Le concept des lits est original. Celui dans la chambre parentale est un îlot central blanc tandis que celui des enfants est en bois laqué jaune, en forme de L.

Ce loft, également propice à l’amusement, regorge d’idées pour nous occuper : notamment lorsque le temps menace. Par exemple, en se relaxant devant un film dans la salle vidéo en piochant parmi les livres des bibliothèques qui ornent le second étage. La maison possède également une table de babyfoot dans la chambre des enfants et une salle de fitness.
Celle qui est décrite comme « la maison à la vue du futur » possède une grande terrasse au troisième étage. Aménagée en jardin, avec un mobilier d’extérieur composé de chaises de cockpit, coussins et table en plastique, elle offre une vue panoramique sur la vallée. Plutôt agréable pour la cuisson des grillades sur le barbecue, n’est-ce-pas ?

Le « must have » de la maison ? La musique ! Distribuée dans toute la maison, y compris sur la terrasse grâce à un positionnement attentif des haut-parleurs, elle permet notamment de faire le lézard sur un transat sans avoir à utiliser d’enceinte portative. Ingénieux non ?

Par : Léopoldine Iribarren – Photos : Juergen Eheim

Leave a Reply