Le design dans son sang !
L’univers du design coule dans son sang !
Franck Argentin le raconte volontiers : il est né et a grandi dans le meuble, au sein d’une entreprise familiale de « rayonnage-bureau-collectivité ». Et c’est épaulé par sa famille qu’il se lance, à l’âge de 23 ans, dans la distribution de mobilier design.

Son premier show-room, il l’ouvre à Nîmes. Dans les années 1980, Nîmes est une ville en pleine renaissance artistique : venus des quatre coins de la planète, de grands noms de l’architecture vont en signer le nouveau visage : Norman Foster, Jean-Michel Wilmotte, Vittorio Gregotti, Kisho Kurokawa, mais aussi Jean Nouvel et Philippe Starck. C’est à ce dernier que le tout jeune entrepreneur s’adresse pour la conception de ce premier lieu d’exposition et de vente d’un nouveau genre. Aujourd’hui, RBC est l’un des distributeurs les plus importants du design en France, présent à Nîmes, Avignon, ou encore à Lyon, dans cet incroyable Cube Orange dessiné et aménagé par le tandem de renom Jakob Mac Farlane. Dernier né (en 2012), le RBC Design Center, conçu par Jean Nouvel à Montpellier, a reçu 100 000 visiteurs au cours de la première année. Et les projets ne manquent pas : Franck Argentin ouvre un studio Poliform-Varenna en Avignon d’ici la fin de l’année. Une autre installation suivra au printemps prochain, au cœur de la Provence, à l’Isle sur la Sorgue, un lieu dédié au vintage, mixant pièces d’époque et rééditions des plus grands éditeurs du moment. C’est dans cet emploi du temps pour le moins chargé, que LSD-mag s’est glissé pour poser quelques questions à Franck Argentin.

Franck Argentin et Patrick Norguet

Comment choisissez-vous les objets que vous installez dans vos show-rooms ?

Chaque Directeur de showroom sélectionne le mobilier qu’il exposera dans son lieu. Chaque lieu est unique et offre une expérience différente. Le Cube Orange s’oriente sur des problématiques de projets au plus près des architectes. RBC Nîmes et RBC Avignon tissent des liens étroits avec des projets pour les particuliers. RBC Sélection offre l’avantage d’être à Montpellier et à Gallargues dès novembre 2015. Enfin, le RBC Design Center de Montpellier permet à tout un chacun de trouver son bonheur entre l’offre de la boutique/librairie, le restaurant étoilé MIA by Pascal Sanchez, la sélection de mobilier et le département « projets ».


Avec le temps, vos critères de sélection ont-ils évolué ?

Oui, avec la création de RBC SELECTION. Les produits choisis répondent d’abord à des coups de cœur...mais ils doivent aussi correspondre aux fils conducteurs que sont nos modes de vie. Il faut que les objets soient ludiques, pratiques, en phase avec notre quotidien, tout en affichant un style, une tendance à travers le choix des matières, des couleurs.

En parallèle, nous proposons des rééditions d’objets de marques devenues intemporelles, telles que Tolix, Airborne ou Vitra qui sont rentrés dans notre inconscient collectif.

Et nous osons ! C’est ainsi que nous avons décidé de mettre en avant la nouvelle vague des éditeurs qui prennent plus de risques et d’en soutenir la création. Ainsi, on retrouve dans le catalogue de RBC Sélection, le canapé Grid du studio Pool, la suspension Vertigo de Constance Guisset pour Petite Friture, le tabouret Lucien de Guillaume Delire pour Harto; ou encore la marque Drugeot Labo (Atelier d’Art de France) 100% Made in France.

Les éditeurs scandinaves, dans l’air du temps, ont aussi leur place tels que Muuto et sa chauffeuse Visu dessinée par Mika Tolvanen, Hay avec les coussins graphiques de Nathalie du Pasquier, les solutions de rangement de String System ou encore les créations de Softline.

Quant au prix, il est intrinsèquement lié à nos choix, car l’objectif de RBC Sélection est de proposer le juste design au meilleur prix ! Ainsi on peut y retrouver des canapés convertibles ou non à moins de 2000 euros, des tables basses à partir de 250 euros, des luminaires à moins de 100 euros....


Peut-on parler d’évolution dans l’univers du design depuis que vous avez créé votre premier show-room ?

Les goûts ont évolué. Je crois aussi que, grâce à la presse spécialisée et à l’organisation d’événements comme les Puces du Design, par exemple, le grand public s’est rendu compte de la valeur patrimoniale du mobilier design. Il ne l’envisage plus comme une lubie ou un effet de mode, mais comme un véritable investissement. Nous sommes passés à un art de vivre, et avons évolué de show room de mobilier à lieu de vie et de rencontre. C’est ce que sont véritablement les concepts stores RBC Lyon et RBC Design Center.


Selon vous, quelles sont les manifestations incontournables pour aller à la rencontre du mobilier design ?

Maison et Objet, le salon de Milan, Paris Design Week, les puces du Design...


À Paris, à Milan, cette année, par quoi avez-vous été interpellé, quels designers vous ont séduit ?

Eugeni Quitlet, Patrick Norguet, Christophe Pillet. Les dernière créations des frères Bourroullec pour Vitra, Celles de Jean-Marie Massaud chez Poliform.


Vous considérez-vous comme un marchand d’art ?

Non, dénicheur de talents : oui.


Tous vos concepts stores sont des lieux d’exception bâtis par des architectes de renom, d’où vous vient cette démarche ?

C’est le signe de fabrique de RBC dés le début, je souhaitais que chaque lieu ait une âme et reste un manifeste du design dans le temps.


Avez-vous un nouveau projet en tête ?

Octobre 2015 a vu l’ouverture d’un nouveau showroom en Avignon sur un concept mono-marque Varenna et Poliform. Suivra au printemps 2016 un nouveau showroom RBC Vintage en plein cœur de l’Isle sur la Sorgue. Ce lieu mixera des pièces vintage et des rééditions des plus grands éditeurs du moment.


Pourriez-vous décrire l’endroit où vous vivez ?

Un appartement avec un mix de mobilier ancien et de mobilier contemporain.


Quels sont les objets et les signatures qui partagent votre quotidien ?

Un bureau de Ron Arad édité pour la fondation Cartier, un canapé d’Antonio Citterio chez Flexform, et un ensemble lit dressing chez Poliform.


Texte : Mireille Mazurier


LSD N° 17 - Novembre 2015

Au sommaire du numéro 17 d’LSD Magazine – Novembre 2015 : En lire plus

Éditorial par Maxime Kouyoumdjian

Tout est dans LSD mag… En lire plus

#Shopping : Canapés

Le plaisir du cocooning En lire plus

#Shopping : Tables à manger

On passe à table ! En lire plus

#Shopping : High Tech

Cool & connected En lire plus

Interview Designer : Emmanuel Gallina

Passionnément curieux En lire plus

Dossier : Parquet VS Carrelage

Pourquoi choisir? En lire plus

Multi-facette

Audacieuse et excentrique En lire plus

Paradise Valley

Au pays des Navajos En lire plus

Ranch Moderne

South Fork en Californie En lire plus

Color Loft

La Russie en mode Pop Art En lire plus

Dossier : Le dressing

Vêtements, chaussures, sacs à main, bijoux… En lire plus

Lifestyle : Dressing de Star

Fais ton cinéma En lire plus

#Shopping : La chambre d'ados

Crazy room En lire plus

LifeStyle : Chambre d'Ados

En lire plus

Interview Architecte : Franck Argentin

Le design dans son sang ! En lire plus

De neige et de glace

ICE Hotel En lire plus

Do It Yourself : Baladeuse vintage

Vintage, l'ampoule a du style! En lire plus

Do It Yourself : caisses & cagettes

Le grand détournement! En lire plus

Food : Thanksgiving

La dinde dans tous ses états En lire plus

Crazycar : Flying Cars

Les voitures volantes de Sylvain Viau En lire plus

Playlist Novembre 2015 N°17

La playlist du moment! En lire plus


Leave a Reply