CUISINE, ON VOUS AIME !

10 septembre 2014

Véritable pièce à vivre ouverte sur la maisonnée, la cuisine 2014 doit être généreuse, confortable et chaleureuse, mais aussi astucieuse, high-tech et puis modulable pour s’adapter au mode de vie, au budget et aux goûts de chacun. Enfin, elle doit être belle pour nous donner envie de s’y attarder chaque jour, encore et encore.

lsd-mag-deco-cuisine-1

Le retour de la cuisine comme pièce à vivre, une réalité pleine de bon sens.

Alors, parce que c’est tout le mal que nous vous souhaitons : attardez-vous sur les dernières compositions de nos fabricants bien-aimés : vous verrez qu’ils ne sont pas à court d’idées… pour que vous ne soyez pas à court d’envies…

La cuisine a toujours été ce lieu plein de vie : il y a ceux qui cuisinent, ceux qui viennent prendre un encas dans le fridge, ceux qui éprouvent le besoin de papoter dans une relative intimité, les enfants qui naviguent entre devoirs et goûters, l’apéro en préparation devancé par un pré-apéro parce que c’est comme ça… Bref, en France, on aime les cuisines ! D’ailleurs, l’élément dont la côte remonte en flèche auprès des cuisinistes et autres décorateurs d’intérieur c’est la table ; qu’il s’agisse d’un îlot central complété par un plateau autour duquel on se rassemble, d’une table à manger plus traditionnelle qui fera la jonction entre l’espace cuisine et l’espace à manger, ou encore d’un bar aménagé avec chaises hautes. La table, celle autour de laquelle on partage tout !

La cuisine 2014, un lieu bien identifié

Ici, convivialité et professionnalisme se côtoient sans se gêner. Si la cuisine Porcelanosa collection 2014 est généreuse, c’est parce qu’il s’agit d’une pièce majeure de la maison que le fabricant espagnol ne conçoit qu’en grand : grands îlots, grands plans de travail en prolongement des îlots. Mieux encore, pour les marchés anglo-saxons et US dont les cuisines ne peuvent exister sans « office », la marque a aménagé des arrière-cuisines équipées de caves à vin, en plus des nombreux rangements. C’est là aussi qu’elle installe le lave-vaisselle, pour plus de tranquillité. Particularité de cette cuisine, l’insertion d’une banquette basse avec des coussins bleus acier, dans le prolongement du meuble principal : parfait pour cuisiner accompagné. Autre originalité : l’absence d’îlot central, remplacé par une table Dreams et des tabourets à bascule Aupa (groupe Porcelanosa). Moins imposant que l’îlot, ce mobilier, coordonné aux autres éléments de la pièce, permet d’adapter la cuisine à de plus petits espaces.

Agencer, organiser, ranger

Concevoir des agencements intelligents et personnalisés, c’est la tâche à laquelle s’est attaché, avec succès, le fabricant Bulthaup en dessinant des rangements dissimulés entre la crédence et le mur. Les panneaux de la crédence ont été divisés en quatre lamelles horizontales indépendantes qu’il suffit de pousser pour libérer des compartiments supplémentaires prêts à accueillir planches à découper, livres de cuisines ou petits électroménagers en fonction des besoins. L’agencement donne accès au plan de travail dans toute sa profondeur, détail appréciable dans une petite cuisine, tandis que la lamelle supplémentaire équipée de LEDs, offre un éclairage complémentaire sur l’espace de travail. Une fois refermées, les lamelles ne laissent rien deviner de leur fonction.

lsd-mag-deco-cuisine-15

La couleur, c’est la vie

Pop laquée ou soft mate, la couleur inspire les cuisinistes. C’est ainsi que Cuisine Plus propose  200 coloris de façade et 200 tonalités de plan de travail. Sur une base souvent sobre, les couleurs éclatent. Les combinaisons sont nombreuses. Si le rouge reste une valeur sûre, la teinte devient murale pour servir d’écrin à un joli mobilier ciel de neige (gris clair, si vous préférez) made by Darty, mais le cuisiniste propose du Corian laqué vert mat Pesto très réussi, ou encore un modèle Mint des plus rafraîchissants toujours en version mate pour l’élégance. Pour certains, les vedettes de l’année doivent trancher : jaune vif, orangé ou violet, mais attention à ces couleurs puissantes, vous pourriez rapidement vous lasser… Mieux vaut procéder par petites touches ou les mêler à une teinte plus neutre.

Aujourd’hui, le High-tech incontournable !

Les LEDs, ces éclairages performants économes en énergie, sont désormais bien implantés dans nos cuisines. Grâce à elles, il est désormais facile de s’offrir un éclairage de professionnel au-dessus des endroits stratégiques de découpe et de cuisson, mais aussi de concevoir une ambiance plus cosy autour de l’espace à manger. On les retrouve partout jusque  sur le pourtour des rangements, à l’intérieur, au plafond, dans les plans de travail ou même au sol, quand l’éclairage n’est plus qu’un prétexte à la création artistique.
Mais sur le plan esthétique et pratique, il y a mieux encore. Ce sont les hottes aux apparences les plus inattendues, comparables aux plus belles œuvres d’art. Equipé tout-en-un, avec son mitigeur pro, ses bacs de lavage et accessoires de préparation… il permet d’alléger l’ensemble sans faire l’impasse sur l’esthétique épurée.

De plus en plus d’accessoires connectés font leur entrée aux côtés des fours et autres plaques de cuisson et le secteur du froid n’est pas oublié avec des frigidaires à écran LCD, de vrais petits ordinateurs de bord avec port USB permettant de visionner des photos, de laisser des messages ou de chercher des recettes en fonction de ce qu’il reste au fond du frigo.

lsd-mag-deco-cuisine-23

 

Écrit par : Mireille Mazurier

Leave a Reply