Lexus LC500

lsd-magazine-reportage-crazy-car-battle-food-maison-lifestyle-diy-déco-design-23On aura vu une pléiade de belles nouveautés lors du dernier salon de Detroit. Parmi celles-ci, le très attendu LC500 de Lexus. Le coupé sportif haut de gamme nouvelle génération. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a fait sensation.
lsd-magazine-reportage-crazy-car-battle-food-maison-lifestyle-diy-déco-design-19

Là où il ont fait fort, c’est qu’à première vue, on a l’impression d’avoir sous les yeux le Concept LF-LC que la marque nous sert à toutes les sauces depuis des années. Mais non ! Là, c’est bien la Lexus LC500 de série que vous avez sous les yeux !! La BMW i8 n’aura plus le monopole de le soucoupe volante à présent. Après, pour le look, tout est une question de point de vue. N’étant pas le premier fan (plutôt le dernier) du nouveau design de Lexus, je dois avouer, pour le coup, le trouver réussi ce coupé. En dehors de l’impact visuel évident, les lignes ultra agressives de la marque lui vont bien mieux qu’à la GS ou le NX.

Mais il n’y a pas que le côté “Concept échappé du salon” qui est intéressant. Ce coupé LC500 arrive motorisé par le V8 atmo 5.0l 32 soupapes déjà vu sur la RC-F. Sortant 473ch et 527Nm, il sera accouplé à une inédite boîte auto à 10 rapports (oui, oui …) et reculé dans le berceau avant du coupé afin d’obtenir une répartition des masses idéale. En parlant de répartition des masses, c’est d’ailleurs un des points clés du travail des ingénieurs.

Pour cela, ils ont pris en compte non seulement le moteur mais aussi l’habitacle et ses passagers. L’avantage ? Le conducteur est assis pile poile au centre d’un châssis équilibré (52/48), au plus près des remontés d’infos, pour pouvoir en tirer la quintessence.

Lexus annonce que le châssis susmentionné est ultra rigide et léger grâce à l’adoption d’un toit en carbone, de portières en alu et d’un plancher en composite.

lsd-magazine-reportage-crazy-car-battle-food-maison-lifestyle-diy-déco-design-14

Le 0 à 100 km/h est annoncé en 4,6s, aucun chiffre pour l’instant sur la V-Max, qui je pense titillera les 300 km/h. En tous cas, chapeau Lexus pour avoir eu les burnes (désolé, je n’ai pas d’autre mot) de nous sortir un concept pour la route !


Texte - JB Dessort- Le Billet Auto

Leave a Reply