Audi profite du salon de New York pour lever le voile sur la version Spyder de la R8 V10, histoire de pouvoir profiter des vocalises du 5.2l atmo en refaisant sa permanente.

lsd-magazine-reportage-crazy-car-battle-food-maison-lifestyle-diy-déco-design-18

Une R8 V10 qui devrait plaire à beaucoup (Mr Tony Stark entre autre). Son couvre-chef en toile arrive à temps pour les beaux jours. Celui-ci sera contrôlé par un mécanisme électro-hydraulique permettant de s’ouvrir et de se fermer en 20 secondes jusqu’à 50km/h. Le choix de la toile plutôt qu’un toit rigide est dicté par un désir de restreindre au maximum le poids et grâce à cela, la R8 V10 Spyder ne pèse que 1 612kg selon Audi, soit 113 kg de moins que la précédente génération malgré un renfort de caisse conséquent à base d’acier haute résistance et de fibre de carbone. Avec ça, la rigidité torsionnelle augmente de 50% ce qui laisse présager un comportement au cordeau.

Sous le capot, le V10 5.2l atmo délivre toujours 540ch et 540Nm de couple. Les perfs sont les même : 3,6s pour le 0 à 100 et 318km/h de vitesse de pointe. L’ajout d’un mode “roue libre” permet de réduire les consommations, le constructeur annonce 11.7l aux 100km et un rejet de 277gr de CO²/km.

La puissance du V10 est transmise aux quatre roues par une boîte sept rapports à double embrayage. Le Drive Sélect s’occupe d’ajuster la suspension magnétique, la réactivité de l’accélérateur et de la direction selon vos envies. Elle sera à vous pour 16.900€ de plus que la version coupé, soit un joli 183.900€ … hors option.
lsd-magazine-reportage-crazy-car-battle-food-maison-lifestyle-diy-déco-design-audi13

Par Le Billet Auto – JB Dessort

Leave a Reply