Cultiver en ville

23 mai 2018

Oasis Citadine est une start-up créée en 2016 par Sébastien Girault ayant pour objectif de développer des concepts innovants en agriculture urbaine. La première oasis pilote se trouve au château de Flaugergues à Montpellier, ouvert en avril dernier.

Piocher, semer, récolter, composter… toutes les personnes qui ont envie de retrouver un lien fort avec la nature sont invitées à prendre part à l’aventure !

© Anthony Thédenat/SPOT STUDIO et Olivier Maynard

L’idée à travers cette association est de rendre le rêve de jardin accessible à tous et reconnecter les citadins à leur alimentation. Le développement de la permaculture permet de mettre en avant ses valeurs, c’est-à-dire de prendre soin de la terre et des hommes.

Porté désormais par plus d’une trentaine de personnes, le projet s’étendra sur presque 1 hectare. La parcelle sera organisée selon un modèle agro-écologique et adapté au climat méditerranéen.

Il s’agit de cultiver des légumes en association avec des plantes vivaces et annuelles, des arbres et des arbustes, afin de créer une biodiversité productive. Le potager, par sa variété offrira une abondance de légumes (tomates, courgettes, poivrons, choux, ail, basilic), accompagnée  de plantes aromatiques et à fleurs, de plantes grimpantes et d’arbres fruitiers, afin de créer un tableau qui aiguise les sens olfactifs et visuels des participants. Ce projet novateur sera cultivé collectivement et quotidiennement par un groupe de citadins, et l’équipe d’Oasis Citadine en interaction avec des experts en permaculture.

© Anthony Thédenat/SPOT STUDIO et Olivier Maynard

En complément du vignoble de 25 hectares du Château de Flaugergues, une vigne de syrah sera réservée à l’Oasis de Flaugergue. Ce nouvel espace oeno-touristique proposera à chaque adhèrent une découverte sensorielle et initiatique de la vigne et du vin à travers une palette organoleptique (qui affecte les organes des sens, ndlr).

© Anthony Thédenat/SPOT STUDIO et Olivier Maynard

À l’avenir, l’équipe mettra à disposition des parcelles dédiées à l’insertion et au handicap. Elle proposera des séminaires et ateliers de découvertes afin de faire connaître au plus grand nombre cette méthode de culture respectueuse de l’environnement.

Texte : Sophie Razaire – Photos : © Anthony Thédenat/SPOT STUDIO et Olivier Maynard

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.