Jardin féérique

18 mai 2018

Johanna Rolland, maire de Nantes, a choisi de créer un jardin extraordinaire dans la carrière Miséry de Chantenay à Nantes. Imaginé et pensé par l’agence Phytolab, ce jardin se présente tel un havre de paix dans lequel les Nantais et touristes pourraient se promener. 

101 ème jardin nantais, la création de cet espace naturel entre dans une démarche en faveur de la transition écologique. Il illustre le choix de la ville de Nantes de créer une ville végétale, orientée vers la Loire, afin d’améliorer la qualité de vie de ses habitants.

© Service presse Ville de Nantes, Nantes Métropole

D’une surface de 3,5 hectares, le site présente de nombreuses qualités pour y créer un jardin féérique. Il se tourne entièrement vers la Loire, ce qui offre un point de vue unique et permet la communication entre ces deux espaces naturels.

L’environnement y est déjà très riche et varié : cascades de lierres, falaises naturelles en granite, espèces uniques, grotte, exposition au sud. Ces nombreux atouts permettent notamment d’aménager un mur d’escalade à l’est,  une cascade de 25 m de haut et d’y introduire des plantes tropicales, voire exotiques. En effet, la falaise forme un cercle qui offre une protection au vent et favorise l’apparition d’un microclimat, favorable à une composition végétale luxuriante et variée (bananiers, lotus, palmiers, fougère arborescente…), dignes des scénarios de Jules Verne. 

© Service presse Ville de Nantes, Nantes Métropole

En parallèle de ce jardin extraordinaire, une promenade comprenant sept belvédères (3 existants et 4 nouveaux) sera aménagée, afin d’offrir aux visiteurs des points de vue privilégiés sur le Jardin et la Loire.

© Service presse Ville de Nantes, Nantes Métropole

Le Jardin sera relié par une longue promenade paysagère en bord de Loire au Jardin des plantes, l’une des 5 branches de l’Étoile verte connectant les parcs et jardins de Nantes.

Les travaux d’aménagement de la partie ouest du jardin et du mur d’escalade débuteront en septembre 2018, pour une ouverture au public prévue dès l’automne 2019. Le projet sera entièrement accessible en 2022, après la réalisation d’autres aménagements dans la partie est de la carrière et de l’Arbre aux Hérons, la future attraction de la compagnie La Machine dont les branches accueilleront des jardins suspendus.

Dans un contexte de fortes concurrences entre métropoles, la Métropole nantaise, par la création de ce jardin extraordinaire, compte affirmer la singularité de son territoire et renforcer le développement touristique et économique de Nantes. Cette attractivité lui permettra de continuer à étendre sa visibilité à l’échelle mondiale.

 

Texte : Sophie Razaire – Photos : © Service presse Ville de Nantes, Nantes Métropole

Leave a Reply