Hebil 157 est un regroupement de cinq villas toutes plus extravagantes les unes que les autres. Construites par Aytac Architects, elles se situent au nord de la péninsule de Bodrum en Turquie.

hors-normes-house-hebil-bodrum-turquie-panorama

Le paysage offre le champ des possibles : en termes d’espace, de volume, de géométrie. À Hebil bay, ces constructions s’étendent sur près de 5000 m2 et s’intègrent parfaitement à la topographie locale. Chacune des villas est positionnée stratégiquement, de sorte à profiter de la vue exceptionnelle offerte par la région égéenne. Pour vous faire un topo (sans mauvais jeu de mot), les façades des maisons sont vitrées et forment de réels observatoires donnant sur la baie méditerranéenne.

De l’extérieur et vue de haut, les villas reproduisent la forme du légendaire volcan Kos qui ne se situait non loin du site. Les façades sont composées de brèches volcaniques afin d’y ressembler au maximum et d’assurer une certaine harmonie avec la nature. La toiture et la terrasse se confondent et sont composées de lames de bois. On retrouve également de la végétation intégrée à la toiture. L’influence des composants naturels se fait sentir dans le choix des matériaux. À l’intérieur on retrouve de la roche ou basalte volcanique. Dans le jardin, des oliviers de plus de cent ans rendent hommage à la flore locale.

À l’intérieur, tout est design : des escaliers lumineux au casier à vin intégré au mur en passant par le miroir au plafond. Tout est prétexte à créer géométrie et linéarité : la baignoire, la douche, la piscine extérieure, les baies vitrées, les lavabos… Une chose est sûre, ici le style est original et ne ressemble à aucune autre maison. En revanche, on pourrait comparer l’architecture de la maison à celle d’un yacht. À certains endroits, on se croirait admirer la vue à partir de la proue d’un bateau. Bien sûr, on parle ici de bateau de luxe dont le pont serait équipé de jacuzzis.

Bien qu’extravagantes, ces habitations se fondent dans le paysage grâce aux matériaux naturels utilisés, le bois et la roche. Le but du projet est de creuser la relation entre architecture marquée et forces de la nature.


Texte : Roseline Benon – Photos : Aytac Architects

 

Leave a Reply