lsd-mag-hotel-miami-the-setai-exterior-from-the-beach

Si la Floride mérite son surnom de Sunshine State, n’allez pas dire que Miami ne mérite pas celui de «Magic City» ! Convoitée par les touristes et les culturistes pour ses plages de sable blanc, Miami Beach se la joue chic-bohème. De style Art déco, Miami Beach est belle et rebelle.

Moins connue que la célèbre Ocean Drive, la Collins Avenue n’en est pas moins populaire, accueillant elle aussi, les plus beaux bâtiments Art déco de South Beach. Inauguré en 2004, le Setai Hôtel, achève la rénovation de l’historique Dempsey Vanderbilt Hôtel construit en 1938. Le bâtiment, et plus particulièrement ses intérieurs, renoue avec le traditionnel et bien aimé style Art déco de Miami Beach. En bordure d’océan, sur la promenade de la plage de Miami, le Setai Hôtel occupe une place de choix, entre les magasins de luxe, les restaurants gastronomiques, les hauts lieux culturels et les meilleurs « night spots ». Du haut de ses 38 étages, le Setai Hôtel, l’un des plus hauts immeubles de Miami Beach, a la particularité d’offrir une vue époustouflante sur la ville et sur le quartier historique. Convoité par les voyageurs les plus exigeants, le Setai Hôtel est une véritable oasis de bien-être où luxe et élégance cohabitent justement. Davantage considéré comme une maison de vacances, le Setai Hôtel se conjugue à l’asiatique. Son design, intérieur comme extérieur, combine le passé architectural de South Beach et sa diversité culturelle au mouvement Art déco international. Le résultat, un cadre raffiné et serein marqué par une influence asiatique engagée, très poétique. Dès le hall d’accueil le ton est donné, l’ambiance est envoûtante. Inspiré des mythes de l’Asie, Jean-Michel Gathy de Denniston International Architects, a décoré l’hôtel avec une grande sensibilité.

lsd-mag-hotel-miami-the-setai-art-deco-lobby

Le soin apporté aux choix des matériaux participe au confort général. Le hall d’accueil s’habille de bronze, de cuir, de bois tropicaux et le sol est recouvert d’authentiques briques grises de Shanghai. A l’héritage asiatique se mêle des inspirations belges que l’on retrouve dans les motifs bois en croisillon. Une cheminée en bronze complète l’ensemble, apportant une douce chaleur et un plaisir inégalé dès la pénétration dans l’hôtel. Le bar et le restaurant se parent de matériaux similaires ainsi que d’une magnifique mosaïque. Hautement fréquentés, ces trois espaces ont été imaginés par Jaya Ibrahim & Associates en collaboration avec le studio japonais SPIN. Les sources lumineuses orangées dotent l’hôtel d’une douce et agréable luminosité, symbole fort de l’Asie et hommage à la Sunshine State.

Dans le même esprit, l’hôtel reçoit 85 Studio Suites, 45 Suites avec une, deux ou trois chambres ainsi qu’un penthouse de 900 m² perché au sommet. Comble du luxe, chacune des chambres s’habillent au sol d’un magnifique plancher en bois exotique bordé d’un sublime cuir vieilli. Plus précieux encore, on y remarque des matériaux comme du granit noir, de la soie fine et même d’authentiques minéraux qui décorent les murs ornés de teck. Le plaisir des yeux et des sens se poursuit même au-délà, puisque de larges baies vitrées accompagnent le regard vers extérieur où le ciel rencontre l’océan en un mélange de bleu détonant.

Raffinée et discrète l’ambiance du Setai Hôtel n’est que luxe, calme et volupté. Les extérieurs sont d’ailleurs tout aussi agréables que les intérieurs. Un espace repas en plein air permet d’en profiter, dégustant dans le même temps des plats savoureux et haut en couleur. Et pas moins de trois grandes piscines étincelantes ont su trouver leur place au milieu d’un jardin tropical à la végétation luxuriante…sous la surveillance des quatre animaux célestes de la Cité Interdite, gardiens des quatre coins du monde. Le Phœnix côté sud pour l’opportunité, le Tigre à l’ouest pour la protection, le Dragon à l’est pour la chance et la Tortue au nord représentant la stabilité. Esthétiques autant que symboliques, ces statuts sont de véritables œuvres d’art. L’hôtel en est comblé… Près de 150 toiles de Christian de Laubadère y sont exposées. Influencé par la culture chinoise, l’artiste présente une série de portrait sans visage exprimant à la fois l’intimité et le privé. A l’image de l’hôtel et de sa clientèle, l’artiste Lee Jung Woong, membre de l’association des beaux-arts de Corée, signe, quant à lui, des peintures réalisées avec des brosses, historiquement utilisées par la haute société pour la calligraphie.

lsd-mag-hotel-miami-the-setai-penthouse-terrace

Avec un service toujours impeccable, le Setai Hôtel fait sans aucun doute l’unanimité. Complet dans ses offres, l’hôtel dispose par ailleurs d’une salle de fitness et d’un spa privé recevant 4 suites dédiées à la remise en forme et au bien-être. Le cadre intime et reposant du Setai Hôtel, saupoudré d’une philosophie mariant passé et présent, se conjugue à la South Beach : mer, soleil, nuit… Envieux !

Leave a Reply