Froufrou parisien

1 octobre 2018

Restaurant froufrou

Au  cœur  du  Théâtre  Edouard  VII,  Froufrou est un restaurant, café théâtre et bar cabaret qui fleure bon l’insouciance du Vieux Paris. En cuisine, le chef Juan Arbelaez propose des plats colorés et savoureux, dans la plus pure tradition du bistrot parisien.

La Café Guitry n’est plus… Vive le Froufrou ! Depuis septembre dernier, le restaurant du Théâtre Edouard VII affiche un nouveau nom mais conserve cet esprit “bon vivant” d’antan.

Aux commandes du restaurant, le groupe Moma et en cuisine, le chef Juan Arbealez connu pour avoir participé à l’émission Top Chef.

Après avoir travaillé pour des tables  prestigieuses  comme  celles  d’Éric Briffard  au  George  V**  et  d’Éric  Frechon au  Bristol***, il est  aujourd’hui  à  la  tête de plusieurs restaurants : Yaya,  Plantxa,  Levain,  Vida,  Maya  et  désormais  Froufrou.

Pour  Juan  Arbelaez,  si  Paris  est  une  fête,  la  cuisine  aussi :  à  la  fois  conviviale,  subtile,  généreuse,  évocatrice  de  souvenirs,  mais  aussi  variée  et  élégante.  Pour  Froufrou,  il  a alors  imaginé  un  «sharing»  à  la  française,  sur  fond  de  cuisine  bistrot  moderne  où les  grands  plats  à  partager  seront  placés au  centre  de  la  table  pour  remplacer  les traditionnelles  assiettes  individuelles.

© Benedetta Chiala

© Benedetta Chiala

De  l’entrée  –  l’os  à  moëlle  des  copains   ou  les  couteaux  au  beurre  d’herbes  –  au plat  principal  –  les  coquillettes  truffées   de  l’enfance  du  chef,  l’épaule  d’agneau  confite  ou  la  belle  lotte  rôtie  entière  –  jusqu’au  dessert  –  le  gros  Millefeuille  à partager,  la  carte  Froufrou  nous  fait  la  promesse  d’être  conviviale,  gourmande  et  généreuse,  à  l’image  de  la  tradition  de  partage  des  tables  du  Vieux  Paris.

Cette ambiance d’antan se retrouve aussi dans la décoration, pensée par Alexis Mabille : «Froufrou  sera  cette  double  expérience : un  passage  à  l’ivresse  et  au  plaisir, aux  deux  décors  complémentaires inspirés  par  la  fin  du  19è siècle et  par  la  joie  des  années folles.  La première  expérience  est  une  sensation, un  port  de  tête,  vu  et  être  vu,  mettant  le  partage  sur  le  devant  de  la  scène. Avant  de  vivre  la  seconde  expérience, au  bar.  Une  re-découverte  de  la  fête, et  une  sensation  de  liberté ».

© Benedetta Chiala

© Benedetta Chiala

Ouvert  7  jours  7  en  continu,  Froufrou  propose sa  carte  à  partager  pour  le  déjeuner  (12h-15h)  et  le  dîner  (19h-minuit). En  dehors  de  ces deux  services,  il sera possible de  s’installer sur  la  terrasse  Froufrou ou dans le restaurant  pour  prendre  un  café  ou  grignoter  un  petit  plat  de  la  carte  réduite.  À  la carte,  pour  environ  35€  au  déjeuner  et  60€  au  dîner,  les  petites  et  grandes  tablées  dégusteront  les  plats  à  partager  de  Juan  Arbelaez.  Pour  les  plus  solitaires  et  les  plus  gourmands,  la  carte  prévoit  bien-sûr  quelques  plats  individuels  disponibles  pour  la  plupart  en  continu,  tout  au  long  de  la journée.

© Francis Amiant

© Francis Amiant

Plus d’informations : www.froufrou-paris.com

Photo de Une : © Benedetta Chiala

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.