lsd mag deco design architecture vives festival 2015 montpellier installation ephemere sensible

Pour la dixième année consécutive, Montpellier accueille le festival des architectures vives.

Huit équipes de jeunes architectes venues du monde entier réalisent des architectures éphémères dans l’espace urbain et maritime de la Grande Motte.

Le festival propose de parcourir la ville, de prendre le temps de la voir sous un nouveau jour, au travers d’un parcours urbain éphémère et sensible. Ce festival est l’occasion de (re)découvrir la Grande Motte sous un nouveau jour. Les installations dialoguent avec l’œuvre de Jean Balladur, opèrent comme un miroir ou un révélateur de cette architecture contemporaine. Le visiteur passe tour à tour de spectateur à acteur de sa découverte.

lsd mag deco design architecture vives festival 2015 montpellier installation ephemere sensibleUN DIXIÈME DE PRINTEMPS
Margaux Rodot, Michel Martin & Benoit Tastet
Bordeaux / France

Notre installation, évocation du o-hanami (coutume traditionnelle japonaise d’admirer la beauté éphémère des fleurs de cerisier) vous permet de plonger dans un moment suspendu. Cette parenthèse hors du temps, évoque l’image des pétales se décrochant à leurs grès.

lsd mag deco design architecture vives festival 2015 montpellier installation ephemere sensible
MEMENTO
Nicola Lorusso & Michele Realis Luc
Milan/ Italie & Vienne / Autriche
Pour nous, la première étape était inévitablement une considération attentive du Temps. Un hôtel particulier, une cour intérieure, un patio, ces endroits symboliques ont été investis par un million d’enfants, 700 vélos, 90 chats, 50 ballons, une douzaine de tabourets et 9 installations.

lsd mag deco design architecture vives festival 2015 montpellier installation ephemere sensible
PENTA REI
Josseran Crochet
Paris / France
Panta Rei : En grec ancien, la formule signifie « Tout coule » – dans le sens de « Tout passe ».
Elle synthétise la pensée d’un monde en mouvement perpétuel
Passé le seuil de l’Hôtel, le visiteur ne sentira pas le poids du passé, l’installation le plongera dans une représentation nouvelle du réel. Ce projet vise à mettre en valeur la fugacité de la rencontre entre le visiteur et cette cour qu’il traverse. L’eau, à l’instar du lieu dans lequel elle se trouve, est à la fois toujours semblable à elle-même et jamais tout à fait la même.

lsd mag deco design architecture vives festival 2015 montpellier installation ephemere sensible
HEUREUX EVENEMENT
Atelier Roberta – Céline Aubernias, Alice Mahin & Chloé Sanson
Paris / France
Nous proposons de fabriquer un gâteau spécial. Un gâteau qui se coule sur le sol et surprend par sa présence.
Cette curieuse pâtisserie est constituée d’Agar Agar. Des milliers de graines y sont semées et cette surface plantée sera changeante au long du festival. Le dernier jour, le gâteau est coupé et distribué, non pas pour manger sa part, mais bien pour la transporter, la planter chez soi, où les graines pourront s’installer et fleurir.

lsd mag deco design architecture vives festival 2015 montpellier installation ephemere sensibleL’ANEMOGRAF
Léa Girault, Etienne Gobin, Benjamin Joudrier & Chloé Morin
Paris / France
Le dix représente par excellence l’achèvement d’un cycle et le commencement d’une nouvelle ère. Il a le sens de la totalité et de retour à l’unité. Un mobile synthétise ces notions, il incarne mouvement, instabilité et transformation perpétuelle en défiant les lois de l’apesanteur et de l’équilibre. C’est une structure légère dont les éléments suspendus entrent en mouvement sous l’action de l’air et la circulation du vent.

lsd mag deco design architecture vives festival 2015 montpellier installation ephemere sensibleDI.X
Atelier 1.25 – Benoit Chantelou, Thomas Landemaine & Nuno Da Silva
Montpellier / France
Un grand X. Un X pour 10, pour fêter les 10 ans du Festival des Architectures Vives.
C’est en réalité une imposante sculpture facettée qui interroge le regard et la notion de point de vue. Ses faces réfléchissantes l’habillent de fragments de
façades, de sols, de ciel, de silhouettes. Avec les visiteurs, la sculpture prend vie ; elle reflète les mouvements, s’anime de nouvelles formes et couleurs, invite au jeu et à l’interaction.

lsd mag deco design architecture vives festival 2015 montpellier installation ephemere sensibleL’ESPACE D’UN INSTANT
Marine Gresser & Véronica Hirtz
Bordeaux / France
« Le temps n’a qu’une réalité, celle de l’instant » – Gaston Bachelard
Le présent est un moment vécu, un point précis qui se résout dans l’instant.
Il est pourtant impossible de savoir exactement quand s’opère le changement d’un instant à l’autre, et par conséquent, d’un espace à l’autre. Ce moment précis et éphémère auquel un individu est confronté déstabilise les repères collectivement établis. Sensuel et brut, le sol sableux participe au récit d’un paysage désertique où le temps se perd, où la notion de durée s’évapore, laissant la seule TRACE de l’instant présent.

www.festivaldesarchitecturesvives.com

Twitter : @FAV_34

Insta : festivaldesarchitecturesvives

 

 

Leave a Reply