lsd-mag-WeberHaus

Roche calcaire iranienne, parquet en bois de noisetier américain… l’accent est mis sur un design inspiré par l’art moderne. WeberHaus imagine pour cette grande maison bois berlinoise, de grands volumes synonymes de liberté ; dans une ambiance où le blanc et la lumière partagent une décoration ethnique chic.

lsd-mag-WeberHausFabriquer des maisons à ossature bois haut de gammes individuelles et sur-mesure, c’est la spécialité du constructeur allemand WeberHaus. Toujours très lumineuses, les maisons répondent aux impératifs de nos modes de vie d’aujourd’hui pour un bien-être au quotidien. Celle-ci n’y déroge pas. « L’intérieur de la maison a été aménagé avec de grands volumes pour retrouver une sensation de liberté».

lsd-mag-WeberHaus

Les murs blancs captent les rayons du soleil et soulignent une décoration délicieuse tantôt lisse, tantôt rugueuse. La lumière pénètre grâce aux nombreuses ouvertures en baies vitrées côté jardin. Le grand séjour dispose ainsi d’une relation étroite avec l’extérieur, et notamment avec la terrasse bois qui multiplie la surface. Et l’étage exploite un plaisant balcon qui profite à la suite parentale et permet d’apporter la lumière naturelle dans le grand dressing de 14 m². Les volumes sont généreux ; 28 m² pour la suite parentale, 18 m² pour la seconde chambre, 17 m² pour la salle de bains… Au total : 2 x 100 m² pour l’étage et le rez-de-chaussée. D’ailleurs, « l’une des particularités de la maison est l’escalier droit. Le mélange acier / bois apparaît alors comme une réelle sculpture d’intérieur. Un assemblage à voir également sur la grande terrasse de toit ». Les œuvres d’art participent à la décoration. L’acier trouve son écho auprès de l’aluminium noir qui encadrent les ouvertures et forment les garde-corps du balcon. Également auprès des tuiles anthracite de la toiture qui coiffent la maison d’une manière plutôt singulière. Et le blanc des murs observe son reflet dans le crépi de finition qui habille l’ossature bois. Il y a aussi le bois : la grande terrasse sur le jardin, le mobilier et le parquet en noisetier. Un calque harmonieux.

lsd-mag-WeberHausCôté rue, l’harmonie est respectée. La lumière s’introduit avec discrétion par des fenêtres tirées à l’horizontal, et sans permission via une surface vitrée qui s’allonge du rez-de-chaussée à l’étage pour illuminer la cage d’escalier. Blanche et lumineuse, la maison est chauffée par une pompe à chaleur air / eau reliée à un système de récupération des eaux de pluie. Pour la beauté de la flamme, le salon accueille une cheminée.

lsd-mag-WeberHausMêlée à la cuisine, la pièce à vivre offre une surface délectable de 65 m². En arrière plan, le rez-de-chaussée qui est desservi par une entrée de 21 m², reçoit une troisième chambre. De taille réduite, elle peut prétendre à être utilisée comme bureau. Très épurée, la maison tire profit de son environnement et de sa décoration pour s’inscrire dans un ensemble moderne où l’architecture rencontre l’art et le design.

DSCF5438_B_ot_WeberHau_opt

Texte : Laurène Delion ; Photo : WeberHaus

Retrouvez notre rubrique Reportage sur LSD Mag !

Leave a Reply