Ça claque !

2 avril 2018

La foule galope dans les rayons. Le 26 mars dernier, un twittos a interpellé la marque Décathlon : « Les gens qui achètent des cravaches chez Décathlon alors qu’il y a aucun cheval garé sur le parking, on vous voit ». Celui-ci a vite été repris par la marque elle même, qui a fait preuve d’une certaine franchise, qui en a amusé plus d’un. « Il y a quelques mois, on a remarqué une hausse de nos ventes de cravaches. On a analysé nos chiffres pour essayer de comprendre d’où ça pouvait venir. Puis on s’est rendu compte que ça coïncidait exactement avec la sortie de “50 nuances plus claires”. Et c’est même pas une vanne ».

Les amoureux du saut d’obstacle (ou autres) seraient de plus en plus nombreux, suite à la sortie du dernier opus de la saga 50 nuances plus claires. Le film connu pour des pratiques sexuelles atypiques met en avant des scènes de soumission, où l’on peut apercevoir la cravache, au premier plan.

Christian Grey, l’un des personnages principaux de la saga donnerait-il des idées non avouées aux amateurs d’équitation… Bon monteur ou terrible jockey, les utilisateurs de Twitter ont bien rigolé grâce à cet engouement pour la cravache. Preuve en est, la marque Leroy Merlin a pris le dessus… en publiant a son tour : « Étonnamment, nous n’avons pas constaté la même évolution de nos ventes de marteaux à la sortie des différents opus de Thor ».

Rappelons que ce n’est pas la cravache qui fait le bel étalon !

Texte : Mariana Tanchaud

Leave a Reply