On se carapate !

21 août 2019

Teardrop caravane

À mille lieues des caravanes blanches sans fantaisie, la Teardrop met du baume au cœur des aventuriers. Avec son design rétro-vintage, elle offre un hébergement insolite et pratique. On reprendrait bien une dose de vacances !

Les tiny house n’ont qu’à bien se tenir ! La Teardrop, cette caravane californienne, mythique des années 30, refait surface grâce à deux amoureux de rétro-design.

Fabien Denis et Jean-Marie Reymond, diplômés de l’École Pivaut à Nantes, pour les arts appliqués, ont développé leurs passions. Amoureux de micro-architecture et de toutes formes d’hébergements insolites, ils travaillent à la création d’une mini-caravane en forme de larme, pendant plus de deux ans.

La Carapate en balade dans les marais salants de Guérande © Carapate

Cette année, ils sortent leur premier prototype, designé et fabriqué de façon éco-responsable. Outre le choix de matériaux durables ou recyclés, les différents partenaires et acteurs de l’aventure se situent en effet dans un rayon de 150 km.

La Carapate a ainsi été fabriquée en bois, par une menuiserie située dans le Vallet (44). Le contreplaqué, couleur marine, est mis en valeur par des touches de cuir, provenant d’une Sellerie, à Nantes et des textiles issus d’une démarche de valorisation.

Les matelas utilisables à l’intérieur et à l’extérieur de la Carapate © Carapate

Pour aller encore plus loin dans la dimension écolo, elle est même équipée d’un panneau solaire et d’éclairages LED pour une consommation d’énergie raisonnée.

Pratique, elle mesure 3m20 par 1m90 pour un poids de 450 kg. Des mensurations idéales, qui lui permettent d’être attachée derrière une simple voiture et conduite avec un permis B !

La partie arrière de la Carapate avec les rangements textiles et les matelas /canapé © Carapate

Fenêtres panoramiques, grand auvent latéral et cuisine accessible de l’intérieur et de l’extérieur offrent une dose d’évasion au grand air.

Profiter de la nature sans la dénaturer, un bon programme en cette fin d’été. Tant de perfection, on en a presque la larme à l’œil…

Ah la nature…. ! © Carapate

Texte : Claire Thibault – Photos : © Carapate

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.