Birth of the Wind

5 mars 2018

JonOne, alias John Andrew Perello, s’est rendu en Corée du Sud il y a de 2 ans. Cette rencontre entre le graffeur et la culture coréenne engendra “Birth of the Wind”, un ensemble de toiles et d’œuvres sur papier, visible lors d’une exposition du 16 mars au 21 avril à la Galerie Brugier Rigail de Paris.

JonOne est l’un des graffeurs les plus reconnus à travers le monde. Ses graffitis arborent les murs de Paris, depuis son arrivée en 1987. Il a notamment commémoré le décès de l’Abbé Pierre en 2011 par un portrait de ce dernier sur les murs du Square des Deux-Nèthes.

©Poperryz – Fresque commémorative de l’Abbé Pierre par JonOne réalisée le 22 janvier 2011

L’artiste new-yorkais se démarque dans ses créations par des amas de couleurs, amenant de la gaieté dans tous les quartiers où il s’est arrêté. Sa maîtrise des lignes courbées amène une souplesse et une véritable unification à ses œuvres.

Dernièrement, un voyage en Corée l’a transcendé. Il a pu y découvrir de nouveaux matériaux profitables à son art et plusieurs angles artistiques.

© JonOne

De retour à son atelier parisien, le mariage de sa créativité et du savoir coréen fait éclore “Birth of the Wind”, une collection de 56 toiles et de 100 œuvres sur papier.  Cette collection se détache par la diversité de manipulation du support de l’artiste de rue et l’usage de matériaux de grande qualité. Par exemple, le papier “Hanji” est un support sur lequel JonOne a laissé parler sa créativité. Ce papier conçu à la main par Maître KIM, est un véritable trésor de la culture coréenne.

De ce fait, une exposition se tiendra à Paris à la Galerie Brugier Rigail, du 16 mars au 21 avril 2018. Mais toute bonne exposition débute par un vernissage. Celui-ci aura lieu le 15, à la veille de son lancement.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.