Burger ou Slow-food ?

Round 1 : Fast Food


Gourmandise ou véritable phénomène gastronomique ? Le hamburger a la cote. Du traditionnel fast food aux grands restaurants, en passant par les troquets et les brasseries, il s’invite dans toutes les assiettes. Un plat cheap et chic !

lsd-mag-septembre-2015-fast-food-03

C’est un nouveau record : les français mangent en moyenne 14 burgers par an. Une consommation en hausse de 17 % par rapport à 2011, ce qui place le pays en seconde position au classement européen des mangeurs de sandwich à l’américaine. Selon une enquête réalisée par le NPD Group, les burgers représenteraient 5 % des commandes en restaurant et les chiffres montrent qu’en France la population en déguste trois fois plus souvent que les autres plats à base de viande de bœuf. Plus qu’un effet de mode, il semblerait que la crise économique soit à l’origine de cette success-story. Alors que les français contrôlent de plus en plus leurs dépenses, le burger s’avère être une alternative peu coûteuse. Ciblant une clientèle très large, tant féminine que masculine et séduisant les jeunes comme les familles, ce met low-cost rejoint la famille des plats consensuels.

Le produit permet également de capter les touristes en proposant une cuisine connue à l’échelle planétaire. Pour convaincre les consommateurs français, McDonald’s et son logo sur fond vert jouent la carte de la transparence en informant, par exemple, sur ses émissions de gaz à effet de serre ou sur la production de ses pommes de terre. Stratégie gagnante puisque les chiffres n’auront jamais été aussi élevés dans l’hexagone. « Ce développement

a bien évidemment été porté par la restauration rapide alors que ce circuit a su proposer une offre élargie et souvent renouvelée, tout en mettant en avant de nouvelles recettes. Mais la grande nouveauté vient de la propension du burger à sortir du cadre de la restauration rapide et du fast-food », rapporte Christine Tartanson, directrice de la division Foodservice de NPD Group. Depuis quelques années, la frontière entre nourriture rapide et gastronomie

mincit. Désormais même les grands chefs se sont appropriés la recette et, de manière plus générale, ce genre de service a su séduire de plus en plus de personnes. Soupes, salades, pizzas, hamburger, wraps, wok, chinois, indiens, japonais, ce ne sont pas les idées qui manquent. Finalement certaines adresses fast-food deviennent à proprement parler de “véritables” restaurants.

Round 1 : Slow Food


Défendre une alimentation bonne, propre et juste, tel est l’adage du Slow Food. Né en Italie à la fin des années 80, ce phénomène rassemble une horde d’épicuriens responsables aux quatre coins du globe. Dans l’hexagone, ils sont plus de 8 000 à avoir choisi de se faire plaisir tout en prenant soin d’eux et de la planète. Pour en savoir plus, nous avons interrogé Lucia Penazzi, du programme Slow Food.

Quelles sont les valeurs véhiculées par votre association et comment sont-elles appliquées ?

« Le Slow Food est un art de vivre qui sauvegarde la biodiversité alimentaire et la nouvelle gastronomie. Nous organisons des événements conviviaux toute l’année pour partager cette philosophie. Nous faisons également un travail transversal pour faire le pont entre le système alimentaire et la production agricole. En surveillant toute la chaîne de production, on peut repérer et préserver certaines filières en difficulté. En parallèle, nous faisons beaucoup de sensibilisation auprès du grand public ainsi que des ateliers d’éducation au goût ».

Comment se positionne la France par rapport au reste du monde ? Y a-t-il de grosses différences ? Et quels sont vos objectifs ?

« Chaque pays évolue différemment. La France n’est pas en retard et l’association s’implante progressivement suivant les besoins et le rythme auquel évolue la société. Deux grands chantiers sont en cours pour le Slow Food. Le premier concerne le lancement de nouvelles sentinelles un peu partout dans le pays. Ces dernières permettent de défendre le droit au plaisir, à la convivialité et de lutter contre la disparition des goûts, par opposition au fast food. La seconde tâche porte sur le développement de l’institut Slow Food France, installé à Toulouse.

Le but est de former des professionnels, des gastronomes, pour assurer la transmission des savoir-faire tout en partageant les valeurs de l’association : le goût, le développement territorial et la haute qualité alimentaire ».

Si l’on se revendique Slow Food, les écarts sont-ils interdits ? Éprouve-t-on des remords en allant manger un « BigMac » de temps en temps ?

« McDonald’s, ça n’est pas le pire. On peut dire que certains établissements ne mériteraient même pas de s’appeler « restaurant «. Quand on vous sert des produits surgelés achetés chez un grossiste, là il y a vraiment un souci. Combattre la surconsommation, la surproduction, ça n’est pas s’interdire tout ce qui est fast food. Fatalement, notre rythme de vie nous impose certaines contraintes auxquelles on ne peut parfois pas échapper. Manger un burger ou une pizza, là n’est pas la question. Le problème majeur, c’est que les gens ne font plus la cuisine et ils ne s’informent pas sur les produits qu’ils achètent. Il faut donc revoir l’acte de consommer et être conscient que nos choix ont un impact fort sur la société. Nous vivons dans un système qui pousse au gaspillage et le Slow Food est opposé à cela. Il faut se réapproprier la nourriture pour retrouver une cuisine de qualité.

  • Texte
Pierrick Aubert

Couverture Septembre 2015

Au Sommaire du Numéro 15 Magazine - Septembre 2015 :... Lire plus

RANGEMENT

Une place pour chaque chose et chaque chose… Lire plus

LES MEUBLES ET LA TV, LOVESTORY…

La TV ne se cache plus, elle a trouvé son bonheur ! Lire plus

UN DESIGNER QUI A DU STYLE !

Contemporain, industriel, minimaliste et masculin. Lire plus

CHAISES

S’asseoir, c’est bien, bien s’asseoir, c’est mieux ! Lire plus

STREET ART

Du trompe l’œil au new school en passant par le photoréalisme, le Street Art offre ... Lire plus

LUMIERE

Un design éblouissant ! Lire plus

ET LA LUMIERE FUT !

Indispensable à l’Homme, elle l’est aussi en déco. Lire plus

MELANGE DES GENRES !

Allemagne, jungle, design… oui, c’est compatible ! Lire plus

WHAT ELSE !

Loft de 700 M2 au dernier étage à Bangkok ! Lire plus

ARTICLE TOUS PUBLICS !

En toute intimité, la chambre se dévoile… Lire plus

SALLE DE BAINS

Spacieux, élégant, fonctionnelle, le plaisir aussi. Lire plus

UNE PETITE ENVIE ?

Les W.C aussi, ont droit à la déco ! Lire plus

AU BRESIL

Ouvert sur la nature. Lire plus

VILLA DE LUXE EN ESPAGNE

C'est une maison blanche accrochée à la colline... Lire plus

BISMUT ARCHITECTURE

La French Touch… Lire plus

TETE DE LIT

Bien dormir sans se prendre la tête ! Lire plus

AMPOULES

Trouvez l’inspiration pour recyclez vos ampoules en... Lire plus

AAAH LA TAILANDE… !

On repart en vacances? Lire plus

BATTLE FOOD

Burger ou Slow-food ? Lire plus

CRAZY CAR

3615 Qui n’en veut ! Lire plus

PLAY LIST

Moment de plaisir… Lire plus

Leave a Reply