Ce loft au style industriel a été designé par Diego Revollo, un architecte d’intérieur brésilien. Il est situé à São Paulo et a été pensé pour un homme vivant seul. Son ambiance à la fois rustique et moderne constitue son atout majeur.

Des briques apparentes, des tuyaux et conduits visibles, une console de jeux… Pas de doute, avec une esthétique aussi masculine, on n’est pas chez Barbie.

Il rappelle vaguement le style des lofts New-Yorkais et pourtant il est basé à l’opposé du continent, en Amérique du Sud.

Avec une centaine de mètres carrés, Diego a fait le choix d’optimiser la surface en laissant les espaces ouverts. Au rez-de-chaussée, la cuisine et le salon son reliés, de même à l’étage pour la salle de bains et la chambre mezzanine.

Aucune cloison, cela signifie donc que même la douche et la baignoire sont à découvert : si ce n’est pas ça la vraie liberté alors… À quoi bon vivre seul ?

diego-revollo-industrial-loft-novembre-2016-meuble-jaune

Le style moderne et design du loft est accentué par des tonalités grises et noires, aux accents masculins. La décoration et le mobilier sont plutôt chics : on retrouve un buffet jaune éclatant qui vient apporter une touche de couleur par dessus le blanc cassé des murs. Celui-ci ravive également les teintes ternes et sobres de la pièce.

Dans la cuisine, le comptoir vient s’emboiter de manière originale dans la table à manger en bois de pin. On retrouve cette même disposition aux allures géométriques dans la salle de bains, où le lavabo horizontal vient croiser le chemin du miroir directement suspendu du plafond.

La cuisine en acier comporte des rangements ouverts que l’on pourrait retrouver dans un restaurant. L’aspect industriel est également marqué par un escalier en métal noir.

La chambre en mezzanine est équipée d’une penderie dont la porte coulissante fait également office de miroir. La tête de lit, très élégante, est composée de bois Sucupira. Tous ces détails nous laissent imaginer que l’homme qui habite ce loft a le goût de soigner son apparence et renvoie une image élégante.

Sur la table basse du salon est exposé un livre de Tom Ford, icône masculine à la réputation sulfureuse. Pas de doute nous sommes bien dans l’antre d’un mâle…


Texte : Roseline Benon – Photos : Alain Brugier

Leave a Reply